George W. Bush expose ses portraits des grands de son monde

le
0
LES DIRIGEANTS DU MONDE PEINTS PAR GEORGE W. BUSH
LES DIRIGEANTS DU MONDE PEINTS PAR GEORGE W. BUSH

WASHINGTON (Reuters) - George W. Bush, qui s'adonne à la peinture depuis son départ de la Maison blanche, a dévoilé vendredi une série de portraits de dirigeants qu'il a côtoyés lors de ses deux mandats, de janvier 2001 à janvier 2009.

Vladimir Poutine, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Tony Blair, le dalaï lama et Hamid Karzaï sont au nombre des présidents et chefs de gouvernement que le 43e président des Etats-Unis expose dans sa Bibliothèque présidentielle ouverte à Dallas.

On y trouve aussi un autoportrait ainsi qu'un portrait de son père, George H. Bush, qui l'a devancé à la présidence des Etats-Unis (janvier 1989-janvier 1993).

"The Art of Leadership: A President's Personal Diplomacy" (L'Art du pouvoir, la diplomatie personnelle d'un président) ouvre ses portes samedi jusqu'au 4 juin.

"La meilleure diplomatie commence par apprendre à se connaître les uns, les autres", déclarait-il en novembre 2001, une citation reproduite en exergue sur les murs de l'exposition.

Dans un entretien accordé à sa fille Jenna Bush Hager, qui travaille pour la chaîne de télévision NBC, l'ancien président républicain s'interroge: "Qui sait comment ces personnalités vont réagir en voyant leur portrait ?"

George Bush ne s'est mis à la peinture qu'après son départ de la Maison blanche et la lecture de "Painting as a Pastime" (La peinture, mon passe-temps), un essai de Winston Churchill, peintre à ses heures perdues.

"Je voulais faire en sorte que les derniers chapitres de ma vie soient bien remplis, et il m'est apparu que peindre occupait l'espace, mais aussi mon esprit", dit-il à sa fille.

Les oeuvres de Bush ont été portées à la connaissance du public début 2013 à la suite du piratage de comptes de courrier électronique appartenant à des membres de sa famille.

Un "autoportrait dans une douche" de même qu'un tableau de même facture montrant en vue subjective une paire de jambes dans une baignoire, des cuisses jusqu'au pied, ont marqué ses grands débuts dans le monde de l'art pictural.

Des natures mortes et des reproductions de chiens, dont son scottish terrier Barney, ont également été immortalisés par l'apprenti-peintre.

(Bill Trott, Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant