George Soros, nouvel allié des «Indignés»

le
0
Le milliardaire américain a apporté un soutien de poids au mouvement des protestataires qui gagne de l'ampleur outre-Atlantique.

A sa troisième semaine de protestation, le mouvement anti-capitaliste «Occupy Wall Street» (Occupons Wall Street) s'est trouvé un allié pour le moins inattendu en la personne de George Soros. Interrogé lundi, en marge d'une conférence de presse organisée à l'ONU, le financier américan a éprouvé de la sympathie pour les manifestants et leurs opinions, déclarant «comprendre franchement leur réaction». Répondant à une question au sujet des manifestants qui font le siège de Wall Street et qui ont notamment occupé samedi le pont de Brooklyn, George Soros a précisé que la colère exprimée à la fois par les manifestants anti-capitalistes et les militants ultra-conservateurs du «Tea Party» visait principalement les actions des banques.

Il a notamment souligné le sort des propriétaires des petites entreprises dont les taux d'intérêt de leurs cartes de crédit ont grimpé de 8% à 28% après la crise de 2008. «Et puisqu'ils dépendaient de ce crédit pour gérer leu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant