George Osborne ne briguera pas la succession de David Cameron

le
0
    LONDRES, 28 juin (Reuters) - Le ministre britannique des 
Finances, George Osborne, annonce lundi soir qu'il ne sera pas 
candidat à la succession de David Cameron au poste de Premier 
ministre. 
    Dans une tribune publiée dans The Times citée par plusieurs 
médias britanniques, le chancelier de l'Echiquier, qui a fait 
campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union 
européenne, souligne qu'il n'est pas l'homme de la situation 
pour ramener de l'unité dans les rangs du Parti conservateur. 
    "Il n'est pas dans ma nature de faire les choses à moitié. 
J'ai donné tout ce que je pouvais dans la campagne référendaire. 
Je croyais en cette cause et je me suis battu pour elle. Par 
conséquent, il est évident que, même si j'accepte totalement le 
résultat, je ne suis pas la personne capable d'apporter l'unité 
dont mon parti a besoin en ce moment", écrit-il dans un passage 
de cette tribune mise en ligne sur Twitter par un journaliste de 
la BBC. 
    Le Parti conservateur de Cameron et Osborne s'est déchiré 
durant les quatre mois de campagne. Le Premier ministre et son 
ministre des Finances ont bataillé pour le "In" tandis qu'une 
autre figure du parti, l'ex-maire de Londres Boris Johnson, a 
pris la tête du camp du "Out". 
    Tirant les conséquences de sa défaite, Cameron a annoncé dès 
vendredi matin qu'il démissionnerait, ouvrant une lutte pour sa 
succession à la tête du parti Tory et du gouvernement. Son 
successeur sera connu le 2 septembre au plus tard, a-t-on appris 
lundi.  
 
 (Andy Bruce; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant