George Dowell : "Je ne pouvais pas dire adieu au football"

le
0
George Dowell : "Je ne pouvais pas dire adieu au football"
George Dowell : "Je ne pouvais pas dire adieu au football"

En 2010, à l'âge de 17 ans, George Dowell a été victime d'un accident de la route qui l'a paralysé de la poitrine jusqu'aux jambes. Malgré ce tacle glissé de la vie, ce jeune Anglais amoureux du ballon rond n'a pas dit adieu à sa passion. En avril dernier, George Dowell est devenu propriétaire de son ancienne équipe, le Worthing FC. Un club qu'il a sauvé de la catastrophe. Interview.

D'abord joueur à Worthing, tu es désormais président du club de la ville. Quelle est ton histoire avec cette dernière ? Je suis né dans cette ville qui est au nord de la Grande-Bretagne. Depuis que je suis tout petit, j'ai grandi avec et pour le football. J'ai commencé à jouer à l'âge de quatre ans. Avant mon accident, j'évoluais avec l'équipe de mon lycée, les U18 de Worthing United et évidemment avec les U18 du Worthing FC au poste de latéral droit. J'ai rejoint ce club à mes 15 ans. C'était la meilleure équipe de la ville. C'était donc le meilleur endroit pour que je puisse atteindre mon objectif : devenir footballeur professionnel.
Tu as donc joué en même temps avec deux clubs de la ville. Tu devais bien avoir une petite préférence, non ? Non, pas de préférence. J'ai la même affection, pour l'un comme pour l'autre. Et j'ai vécu beaucoup de bons moments avec ces deux équipes.
Lesquels ? Deux sortent du lot. Le premier quand j'avais 14 ans et que je jouais avec les U15 de Worthing United. On disputait une demi-finale de Coupe et on perdait un à zéro. Dans les dernières minutes de jeu, le ballon m'arrive dessus, aux abords de la surface de réparation. J'envoie une reprise de volée qui termine dans la lucarne gauche du gardien adverse. Tout le monde est devenu fou et a célébré le moment. Finalement, on a réussi à l'emporter lors de la prolongation. Le second remonte à l'époque où j'évoluais avec les U18 de Worthing FC. C'était un match où nous étions menés deux à zéro à dix minutes du coup de sifflet final. Je récupère le ballon sur mon côté droit et je remonte tout le terrain en éliminant cinq-six défenseurs. J'arrive dans la surface de réparation adverse et j'obtiens un penalty qu'on a transformé. Score final, deux buts partout. À cette époque, je devais passer des essais avec des équipes de différentes écoles du pays.
Puis est survenu cet accident Oui. C'était en 2010. J'avais 17 ans. J'ai été victime d'un accident de la route alors que je me trouvais à la place du passager. Depuis, je suis paralysé du buste jusqu'aux jambes. J'ai dû passer 10 mois en rééducation à l'hôpital avant de pouvoir le quitter. Entre ce moment et l'achat de l'équipe, je n'ai pas fait grand-chose. J'ai pris le temps pour…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant