Geoffroy Didier : «J'ai décidé de retrouver mon métier d'avocat»

le
5
Geoffroy Didier : «J'ai décidé de retrouver mon métier d'avocat»
Geoffroy Didier : «J'ai décidé de retrouver mon métier d'avocat»

Le dirigeant du courant ultra-sarkozyste «la Droite forte», Geoffroy Didier, démissionne de son poste de cadre de l'UMP. Dans un entretien au «Parisien»-«Aujourd'hui en France» ce mercredi, il s'explique et promet que son courant «continuera de se développer, comme mouvement militant et courant de pensée».

Sarkozy a dit qu'il supprimerait les courants s'il est élu président de l'UMP. Que va devenir la Droite forte ?

GEOFFROY DIDIER. Nous partageons totalement la volonté de rassemblement de Nicolas Sarkozy, mais ce qui a divisé l'UMP, ce sont les ego des barons, pas les votes des militants. Quelles qu'en soient les modalités, la Droite forte continuera de se développer comme mouvement militant et courant de pensée. Notre mission ? Apporter des réponses républicaines aux Français tentés de renverser la table !

Ce sera le courant des militants les plus à droite du parti et les plus hostiles au rapprochement avec le centre ?

Nous ne sommes pas droitiers, mais bien le coeur de la droite. Et nous sommes favorables à une primaire ouverte de la droite et du centre. Mais, lorsque Alain Juppé parle du centre, la droite pense à Bayrou. Or les militants n'oublient pas que François Bayrou a été l'un des artisans de la victoire de François Hollande et qu'en 2013 il a même précisé que, si c'était à refaire, il le referait. Bayrou est un récidiviste du hollandisme, qui doit donner des gages aux victimes du socialisme !

Quel est votre avenir au sein des futures instances de l'UMP, dont vous êtres aujourd'hui un cadre salarié ?

La probable et souhaitable élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP doit être une nouvelle donne. Après trois années consacrées exclusivement à l'UMP où j'ai cofondé le premier mouvement militant avec Guillaume Peltier, j'ai décidé de retrouver mon métier d'avocat que j'avais déjà exercé au barreau de New York puis à Paris. C'est une nouvelle étape dans mon engagement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8563837 le mercredi 26 nov 2014 à 10:14

    va pas falloir etre trop pres du nain, ça risquerait de leur couper les pattes

  • M156470 le mercredi 26 nov 2014 à 10:12

    lemonon1 prend ses désirs pour des réalités, sans doute qu'il préfère le Mou ou Martine ??A gauche, le pédalo n'a plus personne, les rats sont partis depuis fort longtemps. Considérer être majoritaire et faire avaler des couleuvres aux Français n'est pas un honneur...

  • M156470 le mercredi 26 nov 2014 à 10:08

    Nous sommes avec vous Geoffroy, revenez-nous vite et conservez vos idées que nous partageons avec beaucoup de VRAIS sympathisants.

  • duine le mercredi 26 nov 2014 à 09:19

    va pas nous manquer celui là!!!c'est pas lui qui touchait 8000 euros net / mois ???Pour quoi faire???

  • lemonon1 le mercredi 26 nov 2014 à 07:10

    les rats quittent le navire avant le naufrage !