Geodis négocie l'achat de l'américain OHL pour $800 mlns-sources

le
1

14 août (Reuters) - Geodis, filiale de la SNCF spécialisée dans le fret et la logistique, est sur le point de conclure le rachat de l'américain Ozburn-Hessey Logistics (OHL) pour un prix proche de 800 millions de dollars (717 millions d'euros), a-t-on appris de plusieurs sources proches du projet. OHL est pour l'instant contrôlé par les groupes de capital-investissement Welsh, Carson, Anderson & Stove et Hyde Park Holdings. Le prix de rachat envisagé correspond à environ 10 fois les bénéfices annuels d'OHL, ont précisé les sources. L'accord devrait être annoncé dans les prochaines semaines, a précisé l'une d'elles. Les sources ont requis l'anonymat car les négociations sont confidentielles. Geodis et OHL n'ont pas répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaires. Aucun des actionnaires d'OHL n'a répondu à une demande similaire. Fondé en 1951 et basé à Brentwood, dans le Tennessee, OHL exploite plus de 120 centres de distribution et travaille pour de multiples secteurs, comme l'habillement, l'électronique grand public, la santé, l'alimentation et les boissons. Parmi ses clients figurent Apple AAPL.O , Starbucks SBUX.O , Red Bull et General Motors GM.N . Son rachat par Geodis, s'il aboutit, sera la dernière en date des fusions-acquisitions sur le marché de la logistique, porté entre autres par la croissance des volumes du commerce en ligne. En avril, le français Norbert Dentressangle GNDP.PA a conclu son rachat par l'américain XPO Logistics XPO.N , une opération d'un montant de 3,24 milliards d'euros. ID:nL8N0XP616 (Mike Stone et Pamela Barbaglia, Marc Angrand pour le service français, édité par Matthieu Protard)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3821799 le vendredi 14 aout 2015 à 08:10

    Geodis n a jamais réussi à rentabiliser ses investissements successifs. A chaque fois, geodis a acheté trop cher ses cibles. Geodis, filiale a 100% de la sncf, qui appartient à 100% à l état, n'est en fait qu une structure pour recycler des fonctionnaires qui se prennent pour des warren buffet, mais qui ne font que depenser l argent des francais a perte.