Genticel : annonce son projet d'introduction en bourse.

Cercle Finance le 11/03/2014 à 14:41
0

(CercleFinance.com) - Genticel, société française de biotechnologie, acteur de référence dans le développement de vaccins thérapeutiques, annonce, dans le cadre de son projet d'introduction en bourse, l'enregistrement de son document de base par l'Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro I.14-007 en date du 10 mars 2014.

L'enregistrement du document de base constitue la première étape du projet d'introduction en bourse de Genticel sur les marchés réglementés d'Euronext à Paris et à Bruxelles, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l'AMF d'un visa sur le prospectus relatif à l'opération et notifié auprès du FSMA en Belgique conformément à la procédure de passeport européen prévue par la Directive 2003/71/UE.

Fondée autour d'une innovation scientifique de l'Institut Pasteur, Genticel est spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques.

Contrairement aux vaccins préventifs qui préviennent des infections, les vaccins 'thérapeutiques' sont conçus pour soigner des personnes déjà malades. Ils fonctionnent par l'activation du système immunitaire spécifiquement contre des cellules transformées, par exemple au cours d'une infection virale ou du développement d'un cancer.

Les candidats vaccins thérapeutiques développés par Genticel sont destinés à éliminer, à un stade précoce, les cellules porteuses du virus du papillome humain (HPV), agent responsable du cancer du col de l'utérus, l'un des cancers féminins les plus répandus dans le monde.

Sur la base des résultats prometteurs de l'essai de Phase I et de leur examen par un comité d'experts internationaux, Genticel vient de faire entrer son premier candidat médicament ProCervix, un vaccin thérapeutique 'first-in-class', en essai de Phase II en Europe.

ProCervix vise à éliminer chez les femmes adultes les infections par les virus du papillome humain de type 16 et/ou 18, avant l'apparition de lésions de haut grade ou de lésions cancéreuses.

Selon des hypothèses prudentes, ProCervix pourrait être prescrit à 1,3 million de femmes par an et atteindre un chiffre d'affaires potentiel de plus d'un milliard d'euros.

Genticel développe également un deuxième candidat vaccin thérapeutique, Multivalent HPV, aujourd'hui en phase préclinique, qui cible six types de virus HPV parmi les plus pertinents en terme d'épidémiologie mondiale, dont HPV16 et HPV18.

Genticel a pour stratégie de nouer un partenariat avec un grand laboratoire pharmaceutique afin de valoriser son portefeuille de vaccins thérapeutiques HPV dans les années qui viennent, notamment, en vue du développement des essais de Phases III aux Etats-Unis et en Europe et de la mise sur le marché à l'échelle mondiale.

Par ailleurs, Genticel a développé Vaxiclase, une plateforme de nouvelle génération pour la délivrance d'antigènes. La société détient l'intégralité de la propriété intellectuelle de cette technologie.

Réagir 0
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant