Gensight : pour les investisseurs qui n'ont pas froid aux yeux

le
0
Dans l'immédiat, l'histoire boursière de Gensight se joue sur un essai clinique de GS001 dans la maladie de Leber, une affection rare qui provoque la cécité. (© CC-Juanma)
Dans l'immédiat, l'histoire boursière de Gensight se joue sur un essai clinique de GS001 dans la maladie de Leber, une affection rare qui provoque la cécité. (© CC-Juanma)

La thérapie génique a longtemps été un doux rêve dans l’industrie pharmaceutique. Elle est devenue réalité en 2012 avec l’arrivée des premiers traitements. Bernard Gilly fait partit des pionniers.

Avec Gensight, société qu’il a fondée il compte participer à cette révolution. Gensight est une biotech spécialisée en ophtalmologie. Elle entre en Bourse pour lever 40 millions d’euros.

Cette start-up a deux plateformes technologiques, trois candidats-médicaments, quatre cibles thérapeutiques et surtout beaucoup d’ambition.

GS001 dans la maladie de Leber

Mais dans l’immédiat, l’histoire boursière se joue sur un essai clinique. Il évalue son produit GS001 dans la maladie de Leber, une affection rare qui provoque la cécité. Les résultats finaux sont attendus pour fin 2017. Si’ils démontrent une restauration partielle de l’acuité visuelle des patients, c’est gagné.

Le pari boursier est binaire donc très risqué. Les investisseurs sont prévenus. Mais c’est vrai, l’aventure scientifique est passionnante. De plus, Gensight a une équipe dirigeante très crédible. Enfin, la valorisation est raisonnable.

Les plus audacieux souscriront.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant