Genomic Vision : le peignage moléculaire distingué dans une étude publiée par Nature

le
0
LA TECHNOLOGIE D’ANALYSE DE L’ADN DE GENOMIC VISION DISTINGUEE DANS UNE ETUDE PUBLIEE PAR NATURE

Publiée par des chercheurs de l’Institut Rockefeller, de l’université de Princeton, le Prix Nobel, Sir Paul M. Nurse de l’institut Francis Crick et Aaron Bensimon, Co-fondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, cette étude montre le fort potentiel du peignage moléculaire comme outil de recherche et de découverte. Devenu incontournable en matière d’étude de la réplication de l’ADN, le peignage moléculaire permettrait maintenant d’analyser des fragments d’ADN de plus grande taille voire de chromosomes entiers, allant jusqu’à 12 Mb pour des fragments de cellules humaines : une avancée significative pour l’étude du génome humain.

« Les résultats de l’étude publiée par Nature confirment la puissance de l’approche basée sur le peignage moléculaire pour l’étude de la réplication de l’ADN et confortent ainsi Genomic Vision dans la poursuite de ses efforts pour proposer les solutions les plus performantes pour l’analyse de la structure et la dynamique des génomes ainsi que les applications les plus innovantes pour la recherche, » commente Aaron Bensimon, Co-fondateur et Président du Directoire de Genomic Vision.

Pour recevoir toute l'information financière de Genomic Vision en temps réel, faites-en la demande par mail à gv@newcap.eu. Votre inscription sera immédiate.

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant