GENOMIC VISION : bonne maîtrise des dépenses en 2015

le
0

(AOF) - En 2015, Genomic Vision, société de diagnostic moléculaire, a fait état d'une perte nette de 4,338 millions d'euros contre -2,156 millions un an plus tôt. Le résultat opérationnel affiche lui aussi une perte de 4,391 millions d'euros, elle était de 2,214 millions en 2014. Les charges opérationnelles nettes ressortent à 8,708 millions d'euros en progression de 22,5% par rapport à fin 2014. Genomic Vision a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 2,360 millions d'euros, il était de 3,455 millions d'euros un an auparavant.

Ce chiffre d'affaires est composé des produits issus de la collaboration de R&D avec Quest Diagnostics pour 2,069 millions d'euros, il a connu une baisse attendue liée à la fin progressive des paiements d'étapes prévues dans le contrat initial avec Quest Diagnostics. Ces paiements étaient de 3,218 millions d'euros en 2014. Les ventes de produits ont progressé de leur côté de 22,8% à 291 000 euros.

Les revenus de l'activité de l'exercice 2015 ressortent à 4,317 millions d'euros contre 4,893 millions d'euros en 2014 après la prise en compte des autres revenus à hauteur de 1,957 millions, qui correspondent aux crédits d'impôt et aux subventions de R&D. Ces dernières intègrent notamment les avances remboursables de Bpifrance (ex-OSEO) dans le cadre de deux projets R&D comptabilisées en résultat suite au constat de fin de programme.

Au 31 décembre 2015, la structure financière de la société demeure solide avec des capitaux propres de 18,4 millions d'euros et quasiment plus d'endettement financier, les avances remboursables de Bpifrance ayant été comptabilisées en résultat.

Dans le cadre de l'étude de positionnement du test de prédisposition au cancer du sein et de l'ovaire avec Quest Diagnostics, Genomic Vision prévoit d'analyser entre 500 à 1 000 échantillons d'ADN anonymisés, traduisant de la volonté commune de Quest Diagnostics et de Genomic Vision de maximiser le succès du lancement du test BRCA par Quest sur le marché américain. L'étude devrait se terminer au cours de l'été 2016.

Erwan Martin, Directeur financier de Genomic Vision, commente : " En 2016, nous comptons poursuivre le développement de nos tests et nos études cliniques, ce qui nous permettra d'étendre la technologie du peignage moléculaire sur le marché du diagnostic et de la recherche. "


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant