Génocide au Rwanda-Non-lieu en France contre un prêtre rwandais

le
0

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Les juges français chargés d'enquêter sur le rôle d'un abbé rwandais, Wenceslas Munyeshyaka, dans le génocide des Tutsi en 1994, ont rendu vendredi une ordonnance de non-lieu dans ce dossier, a-t-on appris mardi de source judiciaire. La décision des juges est conforme aux réquisitions du parquet de Paris, en date du 19 août dernier. Les réquisitions du parquet avaient alors suscité l'ire d'associations et de la Commission nationale de lutte contre le génocide, créée en 2007 au Rwanda. Dans un communiqué, celle-ci accusait implicitement la France de ne pas vouloir juger le religieux. Cette affaire a valu à la France d'être condamnée en juin 2004 par la Cour européenne des droits de l'homme pour la lenteur de sa justice. La première plainte contre Wenceslas Munyeshyaka avait été déposée en 1995 en France, il y a exactement vingt ans. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant