Gennevilliers : une jeune fille a-t-elle été rouée de coups à cause de sa jupe ?

le , mis à jour le
5
La meneuse a démenti avoir agressé la victime en raison de sa jupe.
La meneuse a démenti avoir agressé la victime en raison de sa jupe.

Être plongée dans le coma pour le simple port d'une jupe... C'est ce qui serait arrivé à une adolescente de 16 ans, lundi soir, à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, selon Le Parisien, qui la surnomme Nadia. Alors qu'elle attendait son tramway, la jeune femme est approchée par un groupe de jeunes qui aurait critiqué ouvertement la tenue de l'adolescente. Elle porte une jupe. Les jeunes s'éloignent, mais trois jeunes femmes, sensiblement du même âge que l'adolescente, s'approchent à leur tour. Elles aussi auraient insisté sur le port de sa jupe, indiquera plus tard Nadia. L'enquête révélera qu'elles ne connaissaient pas du tout l'adolescente.

Lorsque le tramway arrive, elles montent pourtant avec elle. Et deviennent très agressives. La chef de bande, âgée de 19 ans, aurait entraîné la jeune femme par les cheveux pour la faire descendre à son arrêt. Selon Nadia, elle se serait mise à la frapper et à l'insulter. Ses deux acolytes se joignent à elle, jusqu'à la rouer de coups de poing et de pied. Selon des témoins, l'adolescente se fera mettre KO, tombant à terre, destabilisée par un ultime coup de genou de la meneuse du groupe, décrite par Le Parisien comme un « véritable colosse ». Les trois assaillantes prennent la fuite lorsque des passants s'approchent de la scène de la bagarre. Ils contactent les pompiers, qui évacuent la victime à l'hôpital. Nadia passe quelques heures dans le coma et se fait prescrire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a 8 mois

    On apprend en revanche que la jeune fille qui aurait été agressée aurait été secourue par une femme voilée.

  • sarestal il y a 8 mois

    Pas besoin de savoir, il suffit de voir pour comprendre.-htt ps://youtu.be/X8C0VCeXU_s?t=4

  • g.joly1 il y a 8 mois

    "C'est ce qui serait arrivé...." Quand on a rien à dire et que d'ailleurs on ne sait rien, que rien n'a été vérifié, on utilise le conditionnel. Ca fait toujours un papier pour les gogos qui n'attendent que cela. :-))))

  • chnivet il y a 8 mois

    On y arrive.

  • gl060670 il y a 8 mois

    Surtout ne pas faire d'amalgames !!! la loi est bafouée et les sanctions sont inexistantes dans ce pays laïque. une petite garde à vue rapide et après elles vont être les héroïnes de la cité.