Genfit : soyez patient

le
0
Un laboratoire Genfit. (© Genfit)
Un laboratoire Genfit. (© Genfit)

Genfit a publié ce mardi ses résultats semestriels. La biotech, dont la perte opérationnelle a atteint 12,8 millions d’euros sur la période, disposait, fin juin de 94 millions d’euros de trésorerie, contre 103 millions fin mars. Le démarrage de «Resolve-it», un essai clinique final (phase III) évaluant Elafibranor, le médicament en développement dans la stéatose hépatique non alcoolique (Nash), explique l’accélération des dépenses.

Leur rythme annuel («cash burn») devrait se caler autour de 35 millions d’euros durant cette étude (2.000 patients traités pendant dix-huit mois), qui s’étalera jusqu’en 2019.

Pas assez d’argent

La société va également initier, avec le même produit, deux autres études, la première dans cholangite biliaire primitive, la seconde dans l’indication pédiatrique de la Nash. Le recrutement des patients pourrait commencer dès cette année. Fin 2017, au plus tôt selon nous, la société publiera les résultats intermédiaires de Resolve-it, sur 900 patients, en vue d’une autorisation provisoire de mise sur le marché.

Sans surprise, puisqu’ils en avaient déjà averti les investisseurs, les dirigeants ont rappelé que Genfit n’a pas assez d’argent pour achever Resolve-it. Mais assez pour attendre les résultats intermédiaires.

Le titre reste sous pression, dans un compartiment boursier «pharma-biotech» encore

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant