Genfit : fièvre spéculative autour de la Nash

le
0
Selon les analystes, la probabilité de succès du GFT505 se situe autour de 50%. (© DR)
Selon les analystes, la probabilité de succès du GFT505 se situe autour de 50%. (© DR)

(lerevenu.com) - La spéculation s'intensifie autour de la biotech lilloise avant la publication, fin mars, de données cliniques majeures pour son produit phare, le GFT505. Une information a mis le feu aux poudres : la biotech Intercept a obtenu des autorités sanitaires américaines (FDA) le statut de «thérapie de rupture» pour OCA.

Ce médicament en cours de développement est le concurrent direct du GFT505 dans la course à la mise sur le marché du premier traitement contre la stéatose hépatique non alcoolique (Nash). Ce statut est une reconnaissance de plus par rapport au fast track dont bénéficient les deux produits, pro­cédure qui leur assure déjà des délais d'enregistrements réglementaires raccourcis.

Bloc "A lire aussi"

L'actualité est porteuse pour Genfit. D'abord, l'interêt de la FDA pour la Nash se confirme. Et du coup, l'industrie s'active. Après Shire, un autre géant de la pharmacie, Gilead Sciences, vient de racheter une biotech spécialisée dans la Nash. En bout de chaîne, les investisseurs spécialisés se ruent sur toutes les actions de sociétés présentes sur ce segment.

L'actualité rappelle cependant qu'Intercept n'est pas hors-jeu malgré les effets secondaires d'OCA. Et que l'environnement concurrentiel se durcit. Un échec du GFT505 ne peut pas non plus être écarté. La probabilité de succès du projet se situe

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant