Genève : les négociations sur le nucléaire iranien ont repris

le
0
Les négociateurs occidentaux abordent cette première journée avec un «optimisme prudent».

Après six mois d'interruption, un nouveau round de négociations s'est ouvert ce mardi matin à Genève entre l'Iran d'un côté, et les cinq puissances du Conseil de sécurité de l'ONU, plus l'Allemagne, de l'autre. Pour la première fois depuis de longues années, les négociateurs ont l'espoir d'obtenir un accord qui permettrait enfin de régler la question de la prolifération nucléaire iranienne, qui empoisonne les relations internationales. L'élection en juin du nouveau président Hassan Rohani, qui multiplie depuis les gestes d'ouverture vis-à-vis des grandes puissances, a créé une atmosphère nouvelle. «La fenêtre diplomatique s'ouvre de plus en plus», a reconnu lundi le secrétaire d'État américain John Kerry.

Présidées par Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l'Union européenne, les négociations, qui se poursuivront mercredi, seront menées par les directeurs po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant