Genève II : le premier face-à-face sur la Syrie s'annonce électrique

le
0

Le gotha de la diplomatie mondiale se retrouve ce mercredi en Suisse pour négocier une issue pacifique au conflit.

Quinze dirigeants de l'opposition d'un côté. Quinze représentants du régime de Damas de l'autre. Et entre les deux, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les chefs de la diplomatie des États-Unis et de la Russie, parrains de la cérémonie, et une trentaine d'autres ministres des Affaires étrangères.

Le gotha de la diplomatie mondiale se retrouve à partir de 9 heures ce mercredi dans le paisible décor de l'hôtel Fermont de Montreux pour négocier une issue pacifique au plus tragique des conflits de ces dernières décennies. Sous très haute sécurité, ce premier face-à-face entre protagonistes s'annonce électrique. Avec 150.000 morts en bientôt trois ans, un pays fragmenté, théâtre d'une sanglante guerre à la fois confessionnelle et régionale, la tâche est immense.

Les deux délégations ne s'adresseront pas la parole à l'ouverture de c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant