GENESYS PRESENTE SES RESULTATS ANNUELS 2006

le
0
Montpellier, France et Vienna (VA), Etats-Unis – le 17 avril 2007 - Genesys Conferencing (Euronext Eurolist C: FR0004270270) (NASDAQ: GNSY), un leader mondial des services de collaboration multimédia, présente aujourd’hui ses résultats non audités pour l’exercice clos le 31 décembre 2006. Tous les résultats financiers sont présentés selon les normes I.F.R.S. (International Financial Reporting Standards).

« La forte croissance en volume que Genesys Conferencing a enregistré une nouvelle fois en 2006 témoigne de la valeur ajoutée de nos services de collaboration multimédia », commente François Legros, Président directeur général. « Distribué selon le modèle Software as a Service et offrant un très haut degré d’intégration avec les applications entreprise, Genesys Meeting Center devient rapidement un élément central dans la stratégie de communication unifiée des grandes entreprises ».

Volume et Chiffre d’affaires

Le volume total d’activité a augmenté de 311,3 millions de minutes en 2006, dont un tiers généré au quatrième trimestre. C’est au cours du quatrième trimestre 2006 que Genesys Meeting Center a enregistré sa plus forte croissance en volume de l’année, pour atteindre 572 millions de minutes, soit une hausse de 23.3% par rapport au quatrième trimestre 2005. De plus, 30% des minutes additionnelles générées au quatrième trimestre 2006 proviennent de clients nouveaux. La forte croissance en volume de Genesys Meeting Center a ainsi partiellement compensé l’érosion des prix et la baisse attendue des ventes des services traditionnels d’audio et de vidéo conférence.

Par conséquent, Genesys Conferencing affiche un chiffre d’affaires de 141,6 millions d’euros en 2006, contre 141,9 millions d’euros en 2005. Le chiffre d’affaires au quatrième 2006 atteint 35,2 millions d’euros par rapport à 35,5 millions pour la même période en 2005. Le chiffre d’affaires de Genesys Meeting Center s’améliore de 1,7 million d’euros en 2006, atteignant 111,5 millions d’euros contre 109,8 millions d’euros en 2005. Au quatrième trimestre 2006, le chiffre d’affaires de Genesys Meeting Center est également en hausse, atteignant 28,1 millions d’euros contre 27.8 millions d’euros au quatrième trimestre 2005 et représentant 80,0% des ventes totales de la société.

Marge brute et charges opérationnelles

La marge brute s’établit à 63,8% en 2006 et à 62,8% au quatrième trimestre 2006, contre 64,8% en 2005 et 63,6% au quatrième trimestre 2005. La baisse de la marge brute reflète principalement l’impact de l’érosion des prix, partiellement compensé par une baisse des couts de fonctionnement liée à la réduction des services traditionnels. De plus, la marge brute 2006 reflète un crédit d’impôt d’accises aux Etats Unis, ainsi que précédemment annoncé.

Les charges opérationnelles (frais de recherche & développement, frais généraux & administratifs, frais commerciaux & marketing, frais de restructuration) s’élèvent à 78,6 millions d’euros en 2006 contre 77,1 millions d’euros en 2005, et à 21,0 millions d’euros au quatrième trimestre 2006 contre 19,1 millions d’euros pour la même période en 2005. La hausse des charges opérationnelles provient d’une charge de restructuration d’un montant de 1,4 million d’euros au quatrième trimestre 2006 liée aux mesures prises fin 2006 pour améliorer la performance des directions des ventes et de la finance de la société.

EBITDA et Résultat Net

L’EBITDA1 (Earnings before interest, taxes, depreciation and amortization), hors charges de rémunération liée au stock options, s’élève à 21,6 millions d’euros en 2006 contre 24,8 millions d’euros en 2005. Au quatrième trimestre 2006, il est de 4,1 millions d’euros, contre 5,9 millions d’euros au troisième trimestre 2005. La baisse de l’EBITDA reflète principalement la charge de restructuration enregistrée au quatrième trimestre 2006 pour un montant de 1,4 million d’euros.

Genesys Conferencing affiche un résultat net de 6,4 millions d’euros en 2006 et de 6,0 millions d’euros au quatrième trimestre 2006, contre 4,5 millions d’euros et 0,8 million d’euros en 2005. Au 31 décembre 2006, la société a décidé d’utiliser une partie de ses reports déficitaires sur les prochaines années. Par conséquent, Genesys Conferencing a enregistré un impôt différé actif sur ses reports déficitaires de 9,4 millions d’euros au quatrième trimestre 2006, impactant positivement le résultat net. Le résultat 2006 de Genesys Conferencing intègre également un effet de change négatif de 3,5 millions d’euros et 1,9 million d’euros de charges financières liées à son accord de prêt.

Trésorerie

Au 31 décembre 2006, la trésorerie nette2 s’élève à 6,4 millions d’euros contre 4,1 millions d’euros au 31 décembre 2005. L’augmentation de 2,3 millions d’euros de la trésorerie nette inclut une hausse des investissements en 2006 de 4,1 millions d’euros par rapport à 2005.

La dette nette s’élève à 23,1 millions d’euros au 31 décembre 2006, contre 71,9 millions d’euros au 31 décembre 2005. Les fonds propres de la société sont positifs de 49,9 millions d’euros au 31 décembre 2006, contre une position négative de 8,3 millions d’euros au 31 décembre 2005. Cette amélioration est la conséquence de l’opération de recapitalisation réalisée début 2006 par la société.

« Genesys Conferencing entame l’exercice 2007 avec un besoin en fonds de roulement amélioré, une trésorerie en hausse et un levier financier relativement bas», précise Andrew Lazarus, Vice Président et Directeur Financier. « Dans les mois à venir, nous allons analyser très précisément nos dépenses et nos couts de structure et identifier de nouvelles alternatives de financement pour soutenir notre stratégie de croissance à long-terme. »

Objectifs 2007

Les éléments suivants sont des déclarations prospectives concernant les résultats financiers de Genesys Conferencing et sont basées sur un taux de change fixe de 1,00 euro pour 1,26 dollars américain, similaire au taux de change moyen de l’exercice 2006. Les résultats peuvent évoluer de manière significative et la société ne s’engage pas à réviser ou mettre à jour ces déclarations.

En 2007, Genesys Conferencing va continuer sa stratégie de développement qui consiste à proposer des services de collaboration multimédia performants aux grandes entreprises mondiales, tout en se concentrant sur des éléments clés tels que la technologie, le service-client et les coûts. C’est dans ce cadre que la société estime que le déploiement de Genesys Meeting Center en tant que « Software as a Service » va mieux positionner Genesys Conferencing au sein du marché de la communication unifiée et lui permettre d’accroitre la pénétration de ses services au sein des grandes entreprises.

Pour l’exercice 2007, Genesys Conferencing prévoit un chiffre d’affaires compris entre 138 millions et 142 millions d’euros. La société précise que son chiffre d’affaires 2007 devrait être impacté par l’érosion des prix et la baisse des ventes des services traditionnels d’audio et de vidéo conférences. De plus, Genesys Conferening prévoit de mettre en place de nouvelles initiatives visant à améliorer sa structure de coûts, qui devraient engendrer des charges de restructuration similaires à celles de 2006.

Pour le premier trimestre 2007, la société prévoit une croissance en volume, un chiffre d’affaires et des charges opérationnelles, hors charges de restructuration, en ligne avec les performances du quatrième trimestre 2006. Genesys Conferencing publiera ses résultats du premier trimestre 2007 le 15 mai 2007 avant l’ouverture d’Euronext.

Web Conférence

François Legros, Président Directeur Général et Andrew Lazarus, Directeur Exécutif Finances, présenteront les résultats financiers du quatrième trimestre et de l’année 2006 au cours d’une Web conférence le mardi 17 avril 2007 à 17h30 heure française. La conférence sera retransmise en direct sur Internet.

Pour y accéder, cliquez sur : http://events.webeventservices.com/genesys/2007/04/17

La conférence sera également disponible en différé sur http://www.genesys.com

(1) Voir ci-dessous : Note aux états financiers consolidés réconciliant le résultat opérationnel et l’EBITDA. La société estime que l’EBITDA est un instrument adéquat d’évaluation car il présente les résultats de la société sans l’impact non monétaire des dépréciations et des amortissements. L’EBITDA est présenté hors charges de rémunération liée au stock options.

(2) La trésorerie nette est égale à la somme des disponibilités et des équivalents de disponibilités diminuée des découverts bancaires.

Conséquences des variations des taux de change

La clientèle de Genesys est composée de grandes entreprises dans le monde entier. Par conséquent, la société a des activités intensives à l’international et une exposition aux risques liés aux variations de taux de change, en particulier celui du dollar américain. En 2005 et en 2006, le dollar américain a fluctué par rapport à l’euro, affectant la comparaison des chiffres d’affaires et des résultats exprimés en euros.

Déclarations prospectives

Certaines déclarations du présent communiqué de presse peuvent être considérées comme des déclarations prospectives au sens donné à cette expression aux Etats-Unis par le Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prospectives sont des déclarations qui ne font pas états de fait historiques ou d’indication de la situation actuelle. Elles apparaissent plusieurs fois dans ce communiqué de presse et portent sur les intentions, les estimations ou les attentes actuelles des parties en ce qui concerne des événements ou tendances futurs affectant leur situation financière ou le résultat de leurs opérations.

Les déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de performance future et renferment des risques et des incertitudes. Sous l’effet de divers facteurs, les résultants réels peuvent s’avérer considérablement différents de ceux décrits dans les déclarations prospectives. Certains de ces facteurs sont décrits sur le formulaire 20-F qui a été déposé par Genesys auprès de la Securities and Exchange Commission le 18 mai 2006.

Bien que les directions des parties soient convaincues que les attentes reflétées par ces déclarations prospectives sont raisonnables d’après les informations dont elles disposent actuellement, elles ne peuvent vous garantir que ces attentes se réaliseront. Par conséquent, il convient de ne pas accorder une confiance excessive à ces déclarations prospectives. Dans tous les cas, ces déclarations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. A moins que la loi ne les y oblige, les parties ne s’engagent aucunement à réviser ou mettre à jour ces déclarations pour qu’elles reflètent des événements ou une situation apparus après la date du présent communiqué, des informations nouvelles ou encore la survenance d’événements imprévus.

Genesys Conferencing : le monde en réunion depuis 20 ans

Créé en 1986, Genesys Conferencing est un leader mondial de services de communication et de collaboration intégrés auprès de milliers de sociétés dans le monde, dont plus de 200 figurant au classement Fortune Global 500. Son produit phare, Genesys Meeting Center, est une plate forme unique de services de téléconférences multimédia, simple d’utilisation et disponible à tout moment. Implanté dans plus de 20 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie Pacifique, Genesys Conferencing offre une couverture mondiale et un service de proximité inégalés. Genesys Conferencing est coté sur Euronext Eurolist C en France (ISIN : FR0004270270) et sur le Nasdaq Global Market aux Etats-Unis (GNSY). Pour de plus amples informations, consultez www.genesys.com

Contacts Genesys Conferencing

Andrew Lazarus
Directeur Exécutif, Finances
Téléphone : (+1) 703-749-2500
andrew.lazarus@genesys.com

Marine Pouvreau
Responsable des Relations investisseurs
Téléphone : (+33) (0)4 99 13 27 66
marine.pouvreau@genesys.com

Florence Catel
Directrice de la Communication Europe
Téléphone : (+ 33) (0)1 45 15 45 15
Florence.catel@genesys.com

GENESYS CONFERENCING,

Bilan consolidé


(En milliers d’euros sauf données par action)

Au 31 décembre 2005 Au 31 décembre, 2006
Non audité
ACTIF
Actifs non courants
Ecarts d’acquisition, portefeuille clients et technologie nets 33 330 34 887
Autres immobilisations incorporelles nettes 5 663 6 939
Immobilisations corporelles nettes 16 011 15 402
Immobilisations financières nettes 1 336 1 579
Impôts différés actif 2 488 10 829
Titres mis en équivalence 278 -
Total des actifs non courants 59 106 69 636
Actif circulant
Créances clients nettes de provisions 27 692 24 506
Autres actifs courants et créances d’impôts sur les sociétés 8 811 9 233
Argent comptant et titres négociables 5 914 8 083
Total des actifs courants 42 417 41 822
TOTAL ACTIF 101 523 111 458
PASSIF
Capitaux propres
Capital souscrit 18 307 756 actions de valeur nominale
de 1 euro émises et en circulation
au 30/06/2005 et 69 798 286 au 30/06/2006
18 308 69 798
Capital à émettre 139 135
Prime d’émission 185 080 179 706
Prime d’émission à émettre 3 831 3 735
Réserves liées aux stocks options 2 605 3 410
Réserves consolidées (223 429) (218 411)
Résultat de la période 4 544 6 383
Ecarts de conversion 655 5 095
Total des capitaux propres (8 267) 49 851
Provisions pour risques et charges, part à plus d’un an 720 434
Impôts différés passif 72 1 226
Dettes à long terme
Dettes à long terme hors part à moins d’1 an 62 474 19 921
Engagements de crédit-bail hors part à moins d’1 an 39 183
Total des dettes non courantes 63 305 21 764
Dettes à court terme
Emprunt et dettes financières à long terme part à moins d’un an 1 851 1 673
Découverts bancaires 13 254 12 433
Provisions pour risques et charges, part à moins d’un an 9 493 9 455
Fournisseurs et comptes rattachés
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant