Genesio ne s'attend pas à vivre un tournant ce week-end

le
0
Genesio ne s'attend pas à vivre un tournant ce week-end
Genesio ne s'attend pas à vivre un tournant ce week-end

Avant la réception de Nantes ce samedi soir (21h00, 31eme journée de Ligue 1), Bruno Genesio estime que ce week-end ne sera pas décisif dans la course à la deuxième place, et malgré le déplacement de Monaco à Paris dimanche. Pour l'entraîneur lyonnais, son équipe doit d'abord se concentrer sur elle-même.

Bruno Genesio, est-ce que Lyon a perdu deux points à Rennes dimanche dernier ?
Il y a deux façons de voir les choses. Soit on se dit qu’on a perdu deux points, soit on se dit que malgré le résultat qui peut être décevant, on a livré l’une de nos meilleures prestations de la saison à l’extérieur. Et donc qu’on continue sur la lancée de ce début d’année. Il n’y a aucune raison de s’arrêter, surtout dans ce Parc OL où on joue très bien. Mais attention à cette équipe nantaise qui est très difficile à jouer.

Ce week-end peut-il être un tournant dans la course à la deuxième place, notamment avec le déplacement de Monaco à Paris ?
J’avais dit que je pense que le championnat se jouera dans les cinq dernières journées. Je pense que c’est toujours d’actualité. Les calendriers sont compliqués pour tout le monde, les résultats sont incertains à chaque journée, donc à chaque journée il y aura des surprises et des équipes qu’on croira éliminées ou au-dessus de tout le monde. Il faut vraiment attendre les cinq derniers matchs pour y voir plus clair. On sait qu’on a un devoir de s’imposer à domicile.

« Je suis toujours supporter du PSG »

Vous serez supporter du PSG, dimanche face à Monaco ?
Je suis toujours supporter du PSG, en Ligue des Champions, sauf quand ils jouent contre nous (sourire). Je regarderai le match mais de toute façon, on est impuissants. Nous, ce qu’on a à faire c’est bien préparer le match de Nantes, l’emporter pour continuer notre chemin, ne pas être dépendants des autres. On souhaitera évidemment une victoire du PSG mais après ce match il n’y aura rien de définitif dans un sens comme dans l’autre.

Les occasions manquées par Alexandre Lacazette face à Rennes vous inquiètent-elles ?
Non, au contraire. Sa prestation m’a rassuré parce que j’ai vu un attaquant qui a marqué, qui s’est créé des occasions, qui a beaucoup travaillé pour l’équipe, qui a gardé le ballon, qui a fait des choses très importantes dans la fixation. On ne peut pas tout réussir dans un match. A ce moment-là, on peut penser que si on met ce troisième but le match est plié, mais pour moi, au contraire, c’est très encourageant ce qu’il montre depuis deux mois et demi. Il est régulier dans ses performances, il a marqué sept buts depuis janvier, il est au service du collectif et en plus il est efficace dans un système où on l’attendait.

« Yanga-Mbiwa est en gros progrès »

Quel regard portez-vous sur les dernières prestations de Mapou Yanga-Mbiwa ?
Il est en gros progrès. Il a enchaîné de très bons matchs. Comment je l’explique ? Je pense que c’est d’abord grâce lui, grâce à ce qu’il a mis en place dans son travail. On a aussi beaucoup insisté collectivement sur le travail défensif, sur ce qu’on attendait de nos défenseurs, que ce soit tactiquement ou lors d’entretiens individuels qui sont menés par Claudio Caçapa. Il y a toujours un cœur de séance collectif, et ensuite un travail individuel. Les attaquants sont avec Gérald Baticle, les défenseurs avec Claudio Caçapa. Ils ont vécu ça en tant que joueurs, et c’est toujours un plus pour parler avec des joueurs qui peuvent être en manque de confiance.

Un mot sur ce Parc OL qui vous réussit si bien…
C’est vrai. Quand on peut être en difficulté ou qu’on commence à fatiguer, c’est un plus de sentir une ambiance extraordinaire dans ce stade. On la sent. Sur certains matchs, comme Marseille en fin de match, ou contre Paris, on avait besoin de forces supplémentaires et ça a été un élément déterminé.

Propos recueillis par notre correspondant à Lyon, Anthony Ravas

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant