Genesio évoque les attentats et tacle Jardim

le
0

Bruno Genesio s'est longuement exprimé sur les attentats de Bruxelles lors de sa conférence de presse ce mercredi. L'entraîneur de Lyon est également revenu sur la victoire de Monaco face au PSG, et a taclé le comportement de Leonardo Jardim avec les arbitres.

Bruno Genesio, avez-vous parlé entre vous des attentats qui ont eu lieu en Belgique ?
On en a parlé avec le staff. Ce sont des choses choquantes qui nous effraient beaucoup. Ça ne peut pas nous laisser indifférent. C’est arrivé en France, en Belgique et dans d’autres pays aussi. On est tous touchés. Avant d’être des footballeurs ou des entraîneurs, on est tous des êtres humains. Ce sont des évènements qui nous choquent fortement.

Êtes-vous inquiet par rapport à la sécurité dans les stades ?
On est obligé de faire confiance aux gens qui sont responsables de la sécurité. De toute façon, il faut continuer à jouer. Je pense que c’est la meilleure réponse à ce genre de comportements. Si on s’arrêtait de jouer au football, d’aller voir des concerts, ça serait leur donner raison quelque part. Il faut faire confiance aux gens chargés de la sécurité dans les stades ou ailleurs. Mais c’est vrai qu’on n’est pas à l’abri d’être confronté de près à ce genre d’évènement à un moment donné et on est obligé d’y penser. Même si ça ne doit pas nous obnubiler chaque jour qui passe.

La question du maintien de l’Euro 2016 est en train de se poser. Quelle est votre position ?
Je pense qu’il faut continuer à jouer en trouvant les solutions pour continuer à assurer la sécurité des joueurs et des spectateurs qui seront à ces matchs. C’est notre rôle de continuer à jouer et à vivre normalement pour justement ne pas donner raison à ce genre de personnes.

Au Parc OL, vous vous sentez en sécurité ?
Complètement. Après, on n’est jamais à l’abri de rien… Depuis le début de l’année au Parc OL, on n’a jamais pensé à ça. Après, c’est vrai que quand des évènements comme ça se produisent, on est forcément obligé d’y penser… Quand on fréquente un stade, une gare, un aéroport, un centre commercial puisque ça peut se passer partout. Mais on ne peut pas vivre sans arrêt avec cette peur et ne plus rien faire à cause de ça. 

« Je vais essayer de pleurnicher pour voir si ça marche »

Comment avez-vous accueilli la victoire de Monaco face au PSG ?
De toute façon on ne peut rien y faire. Je pense que Jardim a suffisamment pleurniché sur l’arbitrage pour qu’il n’ait rien à dire concernant ce match. Je pense quand même que Paris a fait son match, contrairement à ce qu’on dit. Je pense que le tournant c’est quand même le but refusé au PSG après cinq minutes de jeu. Finalement, on se dit peut-être que pleurer après chaque match sur l’arbitrage, ça sert. Donc c’est peut-être ce que je vais me mettre à faire maintenant moi aussi.

Pourquoi ?
Je l’ai entendu beaucoup pleurer sur des fautes d’arbitrages, des cartons qui ont suspendu ses joueurs. Et je me rends compte que finalement, alors que Paris avait mis des buts hors-jeu, cette fois-ci ils ont marqué un but qui ne l’était pas et qui a été signalé. Donc je ne sais pas s’il y a un rapport. Dans tous les cas je vais essayer la même méthode pour voir si ça marche.

Cette victoire de Monaco est importante dans la course au podium...
On s’attendait tous à ce que le PSG batte Monaco ou fasse un match nul. Maintenant, s’ils ont gagné le match, c’est qu’ils méritaient de le gagner. Il reste encore sept matchs, des matchs difficiles pour tout le monde. Je l’ai dit, je pense que ça se jouera jusqu’au dernier match ou peut-être lors de l’avant dernier match où j’espère qu’on aura un très bon arbitrage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant