Génériques : baisses de prix records

le
0
Les nouvelles baisses de prix imposées par la «Sécu» aux génériques en 2013 peuvent atteindre 34%.

En 2013, les baisses de prix sur les génériques - ces médicaments qui copient des traitements dont les brevets sont tombés dans le domaine public - atteindront un niveau record, s'alarme le Gemme, le syndicat des fabricants de génériques.

Le prix de traitements comme l'oméprazole contre les maux d'estomac (l'équivalent de marque est le Mopral) baisse de 34% à partir du 1er mars, ceux du risperidone pour les troubles nerveux, de 25%. «Cela représente une nouvelle baisse des prix facturés par les laboratoires pharmaceutiques de 20 à 25% pour beaucoup de médicaments. Résultat, l'écart de prix entre le médicament de marque et son générique, «qui était déjà de 60%, est encore accentué», souligne Catherine Bourrienne-Bautista, déléguée générale du Gemme.

L'Assurance-maladie espère économiser ainsi 150 millions d'euros

Avec cette mesure, l'Assurance...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant