Généralistes : vers une prime à la performance de 9000 euros

le
0
Médecins et Assurance-maladie devaient boucler mercredi soir la convention des cinq prochaines années.

Fixer les règles du jeu entre médecins libéraux et Assurance-maladie pour les cinq ans à venir. Lutter contre les déserts médicaux et les dépassements d'honoraires. Favoriser la prévention et la qualité des soins. «Remettre à niveau» les spécialités les moins payées. Le tout en maîtrisant les dépenses... Avec de tels enjeux - et la théâtralisation qui va avec -, il n'était pas étonnant que l'ultime séance de négociation se poursuive tard mercredi soir entre syndicats médicaux et «Sécu», après une journée entière de discussions.

Les syndicats médicaux détenant la clé d'une signature, de par leur poids électoral (CSMF et SML), ils semblaient bien disposés. Les généralistes de MG-France étaient hésitants mais pas hostiles ; marqués à gauche, réussir l'exploit de les faire signer avec leurs «meilleurs ennemis» de la CSMF, étiquetés à droite, donnerait une force à la convention. Principale difficulté : l'incapacité du représentant des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant