Generali Investments veut développer son activité de gestion pour compte de tiers

le , mis à jour le
0

(NEWSManagers.com) - Generali Investments avait déjà manifesté l'an dernier ses ambitions de croissance sur la clientèle externe. Santo Borsellino, CEO de Generali Investments, a confirmé le 3 mars à Paris ce nouveau positionnement stratégique. " Ces deux dernières années, nous avons oeuvré avec engagement et investi significativement pour faire évoluer la société, renforcer notre expertise dans la gestion d'actifs d'assurance et faire progresser notre activité pour compte de tiers" , a indiqué Santo Borsellino.

Dans cette perspective, Generali Investments a fait évoluer son organisation, ses process, son offre, sa stratégie de distribution et sa marque, afin de se positionner face à la concurrence sur le marché international de la gestion d'actifs. " Nous sommes convaincus que nos expertises répondent parfaitement aux besoins des investisseurs institutionnels et nous sommes désormais prêts à renforcer nos investissements pour compte de tiers sur le marché international de la gestion d'actifs. Notre ambition est de se positionner en tant que le gérant d'actifs privilégié de tous nos clients, assureurs ou non" , a déclaré Santo Borsellino.

Dans le cadre de nouveau positionnement stratégique, Generali Investments a pour objectif de collecter environ 8 milliards d'euros d'actifs pour compte de tiers dans les trois prochaines années. Actuellement, les encours pour compte de tiers s'élèvent à 17 milliards d'euros, soit encore un montant très modeste au regard du total des encours gérés par Generali Investments - plus de 430 milliards d'euros à fin 2015. Mais la première société de gestion italienne a bien l'intention de faire évoluer la situation, notamment sur le marché français, dans le secteur de la banque privée. Sur les 17 milliards d'euros pour compte de tiers, environ 65% émanent des marchés italien et français, a précisé Andrea Favaloro, directeur du développement et marketing, qui fait partie des nouvelles recrues arrivées ces deux dernières années pour justement pousser les feux de la gestion pour compte de tiers.

La société de gestion a ainsi créé une structure dédiée, Third-Party Investments, dotée d'un comité d'investissement indépendant. Les équipes chargées des investissements, du développement produit, du marketing et de la distribution ont été renforcées. Outre Andrea Favaloro, la société a recruté ces deux dernières années une directrice marketing stratégique, Anne-Laure Bedossa, une directrice Thrid-Party Investments et Fixed Income France, Antoinette Valraud, un directeur commercial Italie, Paolo Casadonte, un directeur commercial Allemagne, Michael Steiner et une directrice des investissements, Anna Khazen.

Outre la création du comité d'investissement indépendant, les process de gestion ont été repensés afin d'assurer une plus grande intégration du contrôle des risques dans les décisions d'investissement. Composée de 55 personnes, l'équipe de gestion des risques contribue à ce processus grâce à des réunions préliminaires, un suivi quotidien et des procédures rigoureuses.

Bien entendu, Generali Investments va concentrer ses efforts, au moins dans un premier temps, sur les marchés consolidés de l'Italie, la France, et l'Allemagne mais son périmètre d'activités est aussi appelé à évoluer. La société de gestion a récemment obtenu l'autorisation de Banca d'Italia d'opérer en tant que prestataire de services au Royaume-Uni, en Suède, au Danemark et en Norvège. Compte tenu de l'avancement du dossier britannique, Generali Investments n'exclut pas de disposer d'une antenne au Royaume-Uni d'ici à la fin de l'année. Quoi qu'il en soit, ces nouvelles régions, en dehors des marchés consolidés (outre les trois principaux, Espagne, Portugal, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Autriche), donneront à Generali Investments l'opportunité de tirer parti de marchés à fort potentiel de croissance, caractérisés par une concentration élevée d'actifs institutionnels et par des systèmes de retraite complémentaire développés.

Avec l'appui d'une nouvelle marque et d'une nouvelle signature qui met en évidence la tradition et la fiabilité du groupe (" Working with you since 1831" ), Generali Investments s'efforce de remodeler et améliorer son offre afin de mieux répondre à la demande de ses clients tiers. Mais comme l'a souligné Antoinette Valraud, Generali Investments entend d'abord mettre en avant ses expertises qui se déclinent autour de quatre grands piliers, l'obligataire, l'equity thématique, l'equity quant et le multi-classes d'actifs.

C'est dans ce cadre qu'a été lancé en octobre dernier le fonds thématique GIS SRI Ageing Population. Et le mois dernier, la sicav Generali Investments (GIS) a été remodelée, afin d'offrir une gamme de fonds plus moderne, avec de nouvelles caractéristiques répondant aux besoins des clients internationaux. Dans le cadre de cette modernisation, la stratégie d'investissement du fonds GIS Total Return euro High Yield a été revue afin d'opter pour une approche d'investissement flexible non contrainte, et ainsi répondre aux attentes de performance des investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant