Général Poncet : «Je n'ai pas donné l'ordre de tuer Firmin Mahé»

le
0
L'ex-commandant de la force Licorne en Côte d'Ivoire, le général Henri Poncet, a réfuté les accusations du colonel Burgaud, mardi devant la cour d'assises de Paris.

«Je n'avais aucun intérêt à la mort de Firmin Mahé, au contraire, et je n'ai jamais donné d'ordre explicite ou implicite en ce sens.» Le général Henri Poncet, ancien commandant de la force Licorne en Côte d'Ivoire, est resté droit dans ses bottes, mardi devant la cour d'assises de Paris.

Son témoignage était très attendu après l'accusation portée contre lui par le colonel Éric Burgaud, un ex-chef de corps jugé avec trois autres militaires français pour le meurtre d'un civil, en mai 2005, qu'ils considéraient comme un dangereux «coupeur de route» terrorisant la population. «J'assume d'avoir donné l'ordre illégal de tuer cet homme», reconnaissait le colonel à l'ouverture des débats, jeudi. «Je n'ai pas eu le courage de m'opposer au général Poncet, ajoutait-il, martelant que celui-ci lui avait d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant