General Motors relève ses prévisions après un T2 record

le
0
    * Bénéfice record et meilleur que prévu au T2 
    * Hausse de 11% du chiffre d'affaires à $42,4 mds 
    * Premier profit trimestriel en Europe depuis cinq ans 
    * Prévisions relevées mais inquiétudes sur le Brexit 
    * L'action en hausse à Wall Street 
 
    par Bernie Woodall et Joseph White 
    21 juillet (Reuters) - General Motors  GM.N  a annoncé jeudi 
un bénéfice record et meilleur que prévu pour son deuxième 
trimestre et a relevé dans la foulée ses prévisions pour 
l'ensemble de l'exercice, des annonces saluées par une hausse de 
son action à Wall Street. 
    Le constructeur automobile de Detroit a réalisé un bénéfice 
net de 2,87 milliards de dollars (2,61 milliards d'euros), soit 
1,81 dollar par action, contre 1,1 milliard un an ou 67 cents 
par action un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires en 
progression de 11% à 42,38 milliards de dollars. 
    En excluant une charge pour frais légaux de 100 millions de 
dollars, le résultat par action a atteint 1,86 dollar, dépassant 
le consensus pour le cinquième trimestre consécutif. Les 
analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S prévoyaient en 
moyenne un BPA de 1,52 dollar et un chiffre d'affaires de 38,91 
milliards. 
    Pour l'ensemble de 2016, le numéro trois mondial de 
l'automobile anticipe désormais un bénéfice par action ajusté 
compris entre 5,50 et 6,00 dollars, au lieu d'une fourchette 
précédente de 5,25-5,75 dollars. Le consensus est actuellement à 
5,65 dollars. 
    L'action GM a gagné jusqu'à 4,4% en début de séance à Wall 
Street après ces annonces, à un plus haut de trois mois de 32,87 
dollars, mais elle a ensuite réduit ses gains alors que se 
profile un nouveau rappel de voitures dans l'affaire des airbags 
défecteux de l'équipementier Takata < 7312.T . Vers 17h10 GMT, 
le titre conserve un gain de 1,75% à 32,04 dollars. 
    Dans son communiqué de résultats, GM dit avoir livré 2,4 
millions de véhicules dans le monde au cours du deuxième 
trimestre, un volume en baisse de 0,1% par rapport à la même 
période de 2015. 
     
    INQUIÉTUDES AUTOUR DU BREXIT 
    Le groupe a réalisé plus de 90% de son bénéfice imposable en 
Amérique du Nord, où sa marge bénéficiaire a progressé à 12,1% 
contre 10,5% un an plus tôt.  
    En Europe, il a réalisé son premier profit trimestriel 
depuis cinq ans mais averti que les perturbations de taux de 
change et de marché causées par la décision britannique de 
quitter l'Union européenne pourraient lui coûter 400 millions 
d'euros au deuxième semestre. 
    GM, qui possède les marques Opel et Vauxhall en Europe, 
n'exclut pas de nouvelles réductions de coûts pour compenser 
l'impact du Brexit, a déclaré le directeur financier Chuck 
Stevens, affirmant que "tout est sur la table." 
    Le groupe, a-t-il dit, conserve en attendant son objectif 
d'un retour à l'équilibre en Europe sur l'ensemble de l'année. 
    Les opérations au Moyen-Orient et en Asie, hors Chine, sont 
en revanche restées déficitaires et le trimestre s'est soldé par 
une perte de 300 millions de dollars pour les opérations 
internationales consolidées, contre une perte de 100 millions un 
an plus tôt. Chuck Stevens a dit que le constructeur revoyait 
ses projets d'investissement dans la région, y compris en Inde. 
    Le groupe a par ailleurs révélé qu'il avait dépensé 580 
millions de dollars, en cash et en actions, pour acquérir en 
mars la start-up Cruise Automation, qui travaille sur un projet 
de voiture autonome  . Ce prix pourra évoluer en 
fonction des performances atteintes, a noté le directeur 
financier. 
    Dans un avis financier, GM a indiqué qu'il pourrait être 
contraint par les autorités américaines de rappeler encore 4,3 
millions de véhicules équipés d'airbags de Takata, pour un coût 
estimé à 550 millions de dollars, après en avoir déjà rappelé 
2,5 millions en mai et juin.       
 
 (Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant