General Motors bat nettement le consensus au 3e trimestre

le
0
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    DETROIT, 25 octobre (Reuters) - General Motors  GM.N  a 
publié mardi un bénéfice net trimestriel doublé sur un an et 
nettement supérieur aux attentes, un résultat porté par la 
croissance des ventes aux Etats-Unis alors que les investisseurs 
craignaient un ralentissement du marché. 
    Le troisième constructeur automobile mondial a également 
annoncé que son bénéfice par action pour l'ensemble de l'année 
se situerait vers le haut de la fourchette de 5,50 à 6,00 
dollars par action annoncée précédemment.  
    En juillet, son grand rival Ford  F.N  avait averti qu'un 
ralentissement du marché automobile américain représenterait une 
menace pour ses résultats annuels.     
    Les résultats de GM reposent essentiellement sur la bonne 
tenue des économies américaine et chinoise. Le groupe a perdu de 
l'argent en Europe, en Amérique latine et en Asie hors Chine. 
    Sa perte en Europe a été d'environ 100 millions d'euros au 
troisième trimestre. GM prévoit un résultat à l'équilibre sur ce 
marché cette année malgré l'impact de la baisse de la livre 
sterling, qu'il estime à 400 millions de dollars au deuxième 
semestre. 
    Le directeur financier, Chuck Stevens, a dit à la presse 
qu'il serait "très, très difficile" d'atteindre les objectifs en 
Europe. 
    Au total, GM a réalisé sur la période juillet-septembre un 
bénéfice plus que doublé sur un an à 2,8 milliards de dollars 
(2,57 milliards d'euros), soit 1,76 dollar par action, en hausse 
de 104%. 
    Hors éléments liés à des litiges, le bénéfice par action 
ressort à 1,72 dollar alors que les analystes interrogés par 
Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de 1,45 dollar selon 
le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires trimestriel, à 42,8 milliards de 
dollars, dépasse lui aussi le consensus, qui le donnait à 39,29 
milliards. 
    L'action GM gagnait 1% à 33,30 dollars dans les transactions 
électroniques avant l'ouverture de Wall Street.      
 
 (Bernie Woodall et Joseph White; Marc Angrand et Juliette 
Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant