General Electric sort de ses activités financières

le
0
Le siège de General Electric. (© C. Miller)
Le siège de General Electric. (© C. Miller)

Le conglomérat se dirige finalement vers une sortie quasi-complète de ses activités financières («GE Capital»). Le 10 avril, les dirigeants ont annoncé la cession de leur pôle immobilier pour environ 26,5 milliards de dollars. Au total, ils prévoient de vendre 76% des actifs de GE Capital, soit 275 milliards de dollars, entre 2014 et 2018.

Seules les activités de financement des métiers industriels (environ 85 milliards de dollars) seront conservées. A terme, la branche financière représentera moins de 10% des profits totaux de General Electric, contre 25% prévu dans le plan précédent.  

Depuis plusieurs années, le directeur général, Jeff Immelt, ne cache pas sa volonté de réduire le poids de GE Capital pour recentrer General Electric sur ses métiers industriels (santé, aéronautique, pétrole & gaz...). A l’été dernier, le groupe a par exemple mis en bourse son activité de crédit à la consommation, baptisée Synchrony Financial et actuellement valorisée plus de 25 milliards de dollars.

Bloc "A lire aussi"

Mais le plan annoncé le 10 avril tourne définitivement la page «financière». Et c’est une bonne nouvelle. La société sera à la fois «plus facile à comprendre et à diriger», se réjouit un analyste de la Société Générale. La cession du pôle finance devrait aussi entrainer 90 milliards de dollars de retour

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant