General Electric se rapproche de Baker Hughes et parle de se renforcer dans le secteur pétrolier

le
0
Le quartier de Seaport Discrict, à Boston, où General Electric va déplacer son quartier général.
Le quartier de Seaport Discrict, à Boston, où General Electric va déplacer son quartier général.

Le conglomérat industriel américain a fait état jeudi de discussions avec son compatriote spécialiste des services para-pétroliers, en vue de « partenariats ».

L’appétit de General Electric (GE) semble insatiable. Après avoir racheté en 2015 le pôle énergie du français Alstom, le conglomérat américain a désormais des vues sur le groupe parapétrolier Baker Hughes. Les deux entreprises seraient en discussions avancées, selon des sources citées, jeudi 27 octobre par le Wall Street Journal. GE a confirmé dans la foulée qu’il étudiait des partenariats avec Baker Hughes, soulignant toutefois que « rien n’était conclu » à ce stade et qu’« aucune des options » envisagées « n’incluait un rachat pur et simple ».

Baker Hughes, dont le siège est à Houston (Texas), avait failli être racheté par son concurrent Halliburton en novembre 2014 pour former le leader mondial des services pétroliers. À l’époque, la société avait été valorisée à 35 milliards de dollars. Mais quelques mois plus tard, le Département américain de la justice avait engagé une procédure visant à empêcher l’opération, au motif que cette transaction aurait nui à la concurrence dans le secteur. La commission européenne avait également exprimé de fortes réserves, obligeant les deux groupes à finalement renoncer à leur mariage. Halliburton avait été obligé de verser un dédommagement de 3,5 milliards de dollars aux actionnaires de Baker Hughes.

Enjeu majeur Cet échec constitue une véritable opportunité pour GE, qui depuis plusieurs années cherche à grossir à marche forcée dans ce secteur de l’énergie. Le groupe a ainsi dépensé plus de 10 milliards de dollars en rachetant une séri...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant