General Electric: la fusion avec Baker Hughes confirmée.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre General Electric sera suivi comme le lait sur le feu ce lundi, alors que le Wall Street Journal a évoqué une méga-fusion avec Baker Hughes que le conglomérat américain vient officiellement de confirmer.

Issue de la fusion des activités des 2 groupes dans le pétrole et le gaz, la nouvelle entité sera contrôlée par le conglomérat américain (qui avait admis des discussions avec Baker Hughes en vue d'éventuels partenariats la semaine passée) et cotée séparément sur le NYSE.

Les revenus combinés ont été évalués à 32 milliards de dollars, avec des opérations dans plus de 120 pays.

Relutive dès 2018, l'opération, approuvée par les conseils d'administration des 2 groupes et dont la finalisation est attendue pour le milieu de l'année prochaine, permettra aux actionnaires de Baker Hughes de percevoir un dividende exceptionnel en cash de 17,5 dollars par titre ainsi que 37,5% de la nouvelle compagnie. 'GE' détiendra pour sa part 62,5% de la nouvelle entité, qui disposera de 2 sièges, un à Houston (Texas) et l'autre à Londres (Grande-Bretagne).

Actuel PDG du conglomérat américain, Jeff Immelt en sera le président du conseil.

Reste maintenant à obtenir l'aval des autorités de la concurrence, qui en mai dernier avaient opposé une fin de non-recevoir au projet de fusion entre Baker Hughes et Halliburton...


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant