General Electric à l'offensive en France

le
0
Le groupe américain rachète pour 2,7 milliards d'euros Converteam, une ancienne filiale d'Alstom spécialisée dans les systèmes d'électrification.

«C'est la preuve que nous avons de la constance!», soulignait mardi Clara Gaymard, la présidente et CEO de General Electric France. Le géant américain a annoncé mardi pour 3,2 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) le rachat de Converteam, une entreprise que GE avait déjà souhaité acquérir en 2008.

Converteam est une ancienne filiale d'Alstom qui a pris son indépendance en 2005. Spécialisée dans la fabrication de systèmes d'électrification et d'automatismes, la société avait trois ans plus tard préféré garder son autonomie: elle était devenue la propriété d'un groupe d'actionnaires constitué de l'équipe de direction, de Barclays Private Equity et de LBO France. GE ne lui en a pas gardé rigueur. «Toutes les conditions n'étaient pas alors réunies pour que l'opération se déroule dans de bonnes conditions. Cette fois, nous sommes assurés de constituer un pole à part entière au sein de GE Energy», se souvient le PDG de Converteam, Pierre Bastid. L'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant