Gene Haas s'emporte contre les critiques

le
0

Auteure d'un bon début de saison avec 18 points inscrits en deux Grand Prix, l'écurie de Gene Haas a été l'objet de critiques. Ce qui a eu le don d'énerver son patron.

L’écurie Haas réussit ses débuts en Formule 1. A peine deux Grand Prix de F1 se sont disputés, et l’équipe de Romain Grosjean a déjà inscrit 18 points avant la course en Chine ce week-end. De quoi se réjouir pour le patron de l’écurie, Gene Haas. Mais aussi de quoi s’emporter contre les critiques, notamment celles venant de la part de Williams ou Force India sur le fait que Haas avait acheté à Ferrari tout ce qui lui était autorisé par le règlement. « Je suppose que cela montre qu’il y a beaucoup de pleurnichards en F1, s’est emporté Haas. Tout d’abord, il n’y a que deux constructeurs en Formule 1, à savoir Ferrari et Mercedes. Ils conçoivent à la fois le châssis et le moteur, et ils fabriquent probablement en interne 90% de leurs composants. Toutes les autres équipes achètent l’élément le plus important, à savoir le moteur, à un fournisseur. Ces huit autres équipes ne sont donc pas si différentes de la nôtre. » Et d’ajouter sur un ton moqueur : « Nous n’avons jamais lu un mémo qui nous disait que nous devions d’abord passer cinq ans dans le fond du peloton en F1 avant de pouvoir commencer à être compétitifs. Nous avons rencontré beaucoup d’obstacles pour arriver en F1, mais maintenant que nous y sommes, nous n’avons nullement l’intention de partir. Ceux qui nous critiquent feraient donc mieux de s’habituer à notre présence, et si les gens n’aiment pas notre approche, c’est leur problème, pas le mien. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant