Gendarmes tuées dans le Var : le suspect a reconnu les faits

le
0
Intervenant sur un différend lié à un cambriolage à Collobrières, une maréchale-des-logis chef et une adjudante ont été tuées de plusieurs balles. Le principal suspect est passé aux aveux.

L'homme mis en garde à vue après la mort de deux femmes gendarmes dimanche soir par balles dans le village de Collobrières (Var) a reconnu être l'auteur des coups de feu, selon le procureur. Les gendarmes ont été tuées dans le cadre d'une intervention pour régler un différend, à priori sans gravité.

L'homme de 30 ans a déjà été condamné par le passé pour infraction à la législation sur les stupéfiants et vols avec violences. Il était sorti de prison en septembre, après six ans d'incarcération, a précisé le procureur. La semaine dernière, le jeune homme avait été condamné à une peine de sursis-mise à l'épreuve pour violences commises sur sa mère.

Maçon de profession, il avait été interpellé vers 3 heures du matin, à proximité du village, par les effectifs d'une brigade territoriale. Il avait été placé en garde à vue et diverses analyses devaient déterminer s'il a agi sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue.

Selon les premiers éléments de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant