Gendarme tué : le suspect aurait foncé délibérément

le
1
Deux complices du conducteur présumé de la voiture volée, qui a renversé le major Brière, ont déclaré que le suspect avait accéléré à la vue du militaire. Le jeune homme devrait être mis en examen pour homicide volontaire.

Des témoignages accablants. Deux complices du conducteur présumé de la voiture volée, qui a fauché mortellement mercredi un gendarme, affirme que le suspect, qui nie les faits, a délibérément visé le militaire. «Ils ont dit aux enquêteurs durant leur garde à vue que le suspect principal leur (avait) avoué s'être trouvé seul dans la voiture volée, avoir parfaitement identifié sur la route la présence de deux militaires de la gendarmerie, avoir non seulement délibérément fait front vers eux avec la voiture, mais surtout avoir accéléré, baissé la tête et pris la fuite», a précisé, samedi le procureur de Nice Eric Bedos.

Le suspect âgé de de 21 ans est en cours de défèrement samedi soir avec cinq complices. Il devrait être mis en examen pour «homicide volontaire sur militaire de la gendarmerie dans l'exercice de ses fonctions» et «tentative d'incendie volontaire de véhicule automobile». Il risque la perpétuité. Selon Nice-Matin, le conducteur présu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le dimanche 21 oct 2012 à 12:11

    La perpet avec ce qu'on enfait n'est pas assez cher. peine de mort voila la seule peine pour ce genre de débile. Il faut réabiliter la peine capitale