Gemmeo Commerces prévoit un objectif de distribution de 4¤ en 2013

le
0

La SCPI poursuit ses acquisitions. Elles devraient permettre d'améliorer la rémunération des souscripteurs l'année prochaine. Reste que pour tenir ses promesses, le gérant devra surveiller de près l'évolution des taux d'occupation financier et d'encaissement des loyers... deux indicateurs en net repli au 3ème trimestre.

Malgré des indicateurs économiques en berne, l'immobilier de commerces résiste. Emmanuel Rodriguez Gagnebé gérant de Gemmeo Commerces reconnaît une grande stabilité des loyers dans les meilleurs emplacements. Il nuance cependant son constat au regard des difficultés financières de certaines enseignes de distribution spécialisée qui « accentuent la pression sur les loyers ».

Sur ce thème, la SCPI n'est pas insensible au vu de la dégradation de certains de ses indicateurs. Le taux d'encaissement de ses loyers recule à 93,2 % contre 99,5 % au 2nd trimestre. Le taux d'occupation financier a meilleur allure... sauf que lui aussi cède du terrain. Il atteint 96,3 % alors que le trimestre précédent, il « flirtait » les 97 %.

En dépit de la dégradation de 2 ratios phares, Gemmeo Commerces a pour elle, sa « jeunesse ». Lancée voilà moins de 2 ans, la SCPI est mieux armée pour gérer une conjoncture économique difficile. Autrement dit, elle peut se permettre d'être exigeante en étant déjà avertie des risques inhérents à ses acquisitions. Pour le moment, force est de constater que les risques sont limités.... en nombre !

Son patrimoine composé de 2 seuls actifs comprend des commerces en pied d'immeubles à Anemasse (10M€) qui seront livrés en mai prochain et une galerie commerciale à Dijon (11M€).

En terme de collecte, la SCPI a engrangé quelques de 21,3M€ dont 1,7M€ au titre du 3ème trimestre. D'après Amundi Immobilier, la collecte investie offre actuellement un rendement de 5,2 %. Il se décompose sous la forme d'une rémunération de 4 % sur les montants appelés (5,5M€) par le promoteur pour la construction des commerces à Annemasse et de 5,9 % pour la galerie commerciale de Dijon.

La collecte non investie représente fin septembre 6M€. Mais des acquisitions (15M€) en cours de signature sont prévues en Province et en Ile de France. Elles devraient offrir un rendement moyen de 6 % qui améliorera le taux de distribution de Gemmeo Commerce en 2014. Son montant n'est pas dévoilé. En attendant, l'exercice en cours a vu le versement des premiers dividendes. Après un premier acompte au 2ème trimestre de 0,9€ et de 1,5€ au 3ème, la SCPI table au total sur un objectif de distribution prévisionnelle de 4€ par part.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant