Gemmeo Commerce envisage de doubler son dividende annuel

le
1

Gemmeo Commerce a soufflé sa deuxième bougie en 2013 et finit l’année avec un portefeuille de 3 actifs commerciaux. Cette année, la SCPI projette d'investir encore 20m€. Forte de ses nouvelles recettes locatives, la SCPI gérée par Amundi Immobilier envisage un dividende annuel prévisionnel de 8€ contre 4€ l'année dernière.

Lancée en 2012, les chiffres de Gemmeo Commerce sont « peu significatifs » prévient Amundi Immobilier. Pour cause, la SCPI est en phase de développement.... au gré des opportunités de marché. L'année dernière a été celle du démarrage. Axée sur les commerces de qualité, la SCPI a déjà acquis « sans compromis sur la localisation » 3 actifs sous la forme de galeries marchandes (Dijon, 25 % de l'indivision) ou encore des commerces en pieds d'immeubles (Annemasse). La province (79,8%) domine actuellement la répartition géographique du portefeuille. Mais l'objectif de la société de gestion étant d'améliorer sa capacité distributive, un supermarché en région parisienne (Fontenay sous Bois, 8,1m€) est venu diversifier le portefeuille. Ces actifs offrent pour l’instant un rendement immobilier moyen de 5,26 % hormis celui en VEFA d’Annemasse qui est rémunéré à 4 % sur les montants appelés par le promoteur immobilier.

A la clôture de son exercice, Gemmeo Commerces aura donc investi près de 27m€ financés à la fois par la collecte (23,5m€) et par un recours à l'endettement (8m€). Enfin, les nouvelles recettes locatives ont permis à la SCPI de passer d'un résultat comptable déficitaire en 2012 à un bénéfice de 491900€. Plus précisément, les associés ont bénéficié d'une distribution de 4€ par part tout en voyant les report à nouveau progresser à 0,7€ par part (59300€).

 

Le 1er trimestre 2014 a été une période de transition et de stabilisation. Le taux d’occupation financier marque un léger repli mais reste à un niveau flatteur (96,84 %). La collecte a poursuivi sa progression avec plus de 2 M€. Elle va permettre de concrétiser l'objectif d'acquisition de 2 ou 3 actifs pour plus de 20 M€ « essentiellement en co-investissement avec d’autres fonds gérés par Amundi ». Un fait est déjà clair, la réception prochaine des travaux sur Annemasse et la perception des premiers loyers qui y sont rattachés va permettre à la SCPI d'augmenter sa distribution. Les premières projections du résultat prévisionnel de 2014 vont réjouir les épargnants. Le 1er acompte trimestriel s'est élevé à 2€ par part contre 1,6€ auparavant soit une « distribution annuelle provisoire de 8€ » comparé à 4€ en 2013. Le double !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ROUDIL-D le jeudi 22 jan 2015 à 18:41

    nous sommes encore loin des plus de 6% promis !