Gemalto : trop d'inconnues

le
1
Olivier Piou, le directeur général de Gemalto. (© K. Tribouillard / AFP)
Olivier Piou, le directeur général de Gemalto. (© K. Tribouillard / AFP)

Cela ressemble à un début de retour en grâce. L’action Gemalto vient de prendre 10% en quatre séances. Elle signe désormais la meilleure performance du SBF 120 depuis le début de l’année, avec un gain de 18%. Le cours perdant toutefois encore 15% depuis sa sortie du CAC 40 il y a un an.

Les investisseurs ont salué les comptes annuels. C’est la première fois depuis de nombreux trimestres que Gemalto rassure sur une publication. Avec notamment une hausse de 26% de son chiffre d’affaires en 2015 ; hausse ramenée à 6% hors effet dollar et intégration de l’américain Safenet.

Des perspectives floues

Nous restons néanmoins prudents sur l’action Gemalto. Les dirigeants sont restés flous sur les perspectives de cette année. En toile de fond une incertitude toujours forte sur la vitesse d’érosion de l’activité de cartes SIM.

En outre, un retour en Bourse du grand rival Oberthur ne manquerait pas d’entraîner des arbitrages défavorables, Gemalto étant déjà valorisé 11,6 fois le résultat opérationnel prévu en 2016. Surtout que les ventes à découvert représentent 12 à 13% du capital.

Vendez Gemalto.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast il y a 9 mois

    Comment peut-on laisser publier des informations fausses sur un site d'information boursière ? Le Revenu ferait mieux de mettre ses informations à jour, le pourcentage de ventes à découvert s'est très nettement réduit ces derniers temps, et il représente aujourd'hui plutôt de l'ordre de 5% du capital. Par ailleurs, Gemalto n'a jamais inquiété les marchés, ce sont les analystes qui ont refusé de croire Gemalto lorsqu'il maintenait ses objectifs. La nuance est fondamentale.