Gemalto s'attaque à l'Android de Google

le
0
Le spécialiste de la sécurité informatique lance une action en justice pour dénoncer l'utilisation illégale d'innovations brevetées par Gemalto dans le système d'exploitation d'opérateurs télécoms. A la Bourse de Paris, la nouvelle est bien accueillie.

«Ce procès est nécessaire pour protéger nos investissements dans l'innovation». Dans un bref communiqué ce lundi, un porte-parole de Gemalto justifie l'action en justice engagée aux États-Unis par le groupe contre Google, HTC, Motorola et Samsung. Gemalto reproche à ces entreprises «l'utilisation d'innovations de Gemalto dans le système d'exploitation Android, la machine virtuelle Dalvik, et les outils de développement et produits associés».

«Les technologies brevetées de Gemalto sont fondamentales pour le fonctionnement des logiciels développés dans un langage de haut niveau tel que Java sur un dispositif contraint en ressources», explique le porte-parole de Gemalto dans le communiqué. Or «Gemalto est reconnu comme un pionnier et un contributeur d'avant-garde à la JavaCard, l'un des dispositifs pour lesquels ces technologies brevetées furent conçues».

D'après le groupe français, les technologies brevetées concernées par cette action en contrefaçon datent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant