Gemalto perd en justice aux Etats-Unis sur Android

le
0

(Reuters) - Le titre Gemalto perdait près de 2% vendredi en Bourse après le rejet par la justice américaine de son recours pour violation de brevets concernant le système d'exploitation pour smartphones Android.

Le spécialiste de la sécurité numérique avait engagé en octobre 2010 une action en justice aux Etats-Unis contre Google, Motorola, Samsung et HTC, estimant que leurs applications Android utilisaient sans permission certaines de ses innovations.

"Gemalto a toujours veillé à protéger largement ses innovations par des brevets et des licences et nous sommes bien sûr déçus de ce jugement relatif à l'usage d'une partie de notre propriété intellectuelle", déclare le directeur général de Gemalto, Olivier Piou, dans un communiqué.

Le titre Gemalto perdait 1,96% à 79,21 euros à 08h15 GMT, la plus forte baisse de l'indice CAC 40, qui cédait alors 0,04%.

(Anthony Deutsch; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant