Gemalto lourdement attaqué en Bourse

le
0
Le titre du leader mondial de la sécurité numérique connait une nouvelle secousseGemalto (©Gemalto)
Le titre du leader mondial de la sécurité numérique connait une nouvelle secousseGemalto (©Gemalto)

Gemalto échappe au rebond des marchés. Alors que le CAC 40 progresse de plus de 3%, l‘action accuse, de loin, le plus fort recul de l’indice SBF 120. Sa chute de près de 11% ramène le cours à un plus-bas en six mois.

En cause, la publication de comptes semestriels jugés décevants. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe a pourtant progressé de 32% en intégrant l’américain Safenet (acquis l’an passé et consolidé depuis le 7 janvier 2015), et de 20% à changes constants.

Bloc "A lire aussi"

En revanche, la marge opérationnelle ajustée est ressortie stable, à 10,6%. Les investisseurs ont été surpris par la baisse de 9% dans le mobile au deuxième trimestre, par les effets négatifs des couvertures de change et par la disparition d’un gros client (Softcard racheté puis fermé par Google), qui va continuer à peser sur les facturations au cours des trois prochains trimestres.

Directeur général du groupe, Olivier Piou a estimé que Softcard va peser à hauteur de maximum 30 millions d’euros par trimestre en termes de manque à gagner de revenus.

La confirmation par les dirigeants de Gemalto de l’objectif d’une croissance à deux chiffres du bénéfice opérationnel ajusté pour l’ensemble de l’exercice et de l’ambition de 660 millions d’euros de résultat opérationnel à

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant