Gel du salaire des PDG de trois groupes US renfloués par l'Etat

le
0
GEL DU SALAIRE DES PDG DE TROIS GROUPES RENFLOUÉS PAR LE TRÉSOR AMÉRICAIN
GEL DU SALAIRE DES PDG DE TROIS GROUPES RENFLOUÉS PAR LE TRÉSOR AMÉRICAIN

WASHINGTON (Reuters) - Le Trésor américain a annoncé vendredi que les rémunérations des PDG de trois grandes entreprises ayant bénéficié pendant la crise d'aides financières "exceptionnelles" resteraient gelées pour la deuxième année consécutive.

La décision s'applique aux dirigeants de l'assureur AIG, du constructeur automobile General Motors et de l'établissement de crédit Ally Financial, trois groupes qui ont bénéficié au total de 135 milliards de dollars qu'il n'ont pas fini de rembourser.

Sur la période 2007-2009, les pouvoirs public ont apporté 68 milliards de dollars (52 milliards d'euros) à AIG, 50 milliards à GM et 17 milliards à Ally Financial pour leur éviter la faillite.

Le Trésor a précisé que les rémunérations directes de 69 autres dirigeants de ces trois sociétés seraient réduites de 10% par rapport à leur niveau de 2011.

Quatre autres grandes entreprises ayant bénéficié d'un renflouement sur fonds publics pendant la crise ont depuis remboursé ces aides: Bank of America, Citigroup, Chrysler Financial et Chrysler.

Le mécontentement suscité dans l'opinion par les salaires et les primes reçus par les dirigeants de ces entreprises a été tel que l'administration Obama a créé un poste de "superviseur" chargé de superviser leurs politiques de rémunération.

Le communiqué du Trésor ne précise pas les identités des dirigeants d'AIG, GM et Ally Financial concernés par le gel de cette année. Mais il est certain que les PDG de ces trois groupes percevront, malgré l'austérité affichée, des salaires et des compléments de rémunération confortables.

Le PDG d'AIG devrait ainsi toucher 10,5 millions de dollars en incluant les "stock options", celui d'Ally Financial 9,5 millions et celui de GM 9,0 millions, selon les documents rendus publics par le Trésor.

Glenn Somerville, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant