Gecina : une opération à double détente

le
0
Gecina met la main sur le siège social de PSA et sur le siège d'Engie, dans le quartier d'affaires de La Défense. (© Gecina)
Gecina met la main sur le siège social de PSA et sur le siège d'Engie, dans le quartier d'affaires de La Défense. (© Gecina)

La foncière avait promis de renforcer son profil tertiaire. C’est chose faite avec le rachat de deux actifs de bureaux à Paris. Pour 1,24 milliard d’euros en numéraire, Gecina met la main sur le siège social du groupe automobile PSA, à Paris (33.600 m2), et sur le siège d’Engie, ex-GDF Suez, dans le quartier d’affaires de La Défense (88.000 m2).

Si l’énergé­ticien a signé un bail de douze ans, ce qui apportera de la visibilité sur les loyers, PSA quittera en revanche les lieux en 2017. Avec, à la clé, de lourds travaux pour restructurer le site.

Bloc "A lire aussi"

Gecina conclut une opération à double détente. La foncière accroît son patrimoine de 10%, à 11 milliards, et même de 15% son périmètre consacré au bureau, le cœur de sa stratégie de spécialisation avec un objectif de 80% de ses actifs (67% après ces acquisitions).

Ensuite, elle conforte ses liens avec le canadien Ivanohé Cambridge, le vendeur. De concert avec le fonds Blackstone, il est également son premier actionnaire. Après l’opération, Ivanhoé Cambridge détiendra 23% des parts et Blackstone 6,8%.

Reste la question du prix. Gecina s’offre ainsi un rendement économique de 5%, ce qui est inférieur à son objectif de 6%. Mais le recours à une dette à moindre coût lui permettra d’améliorer son résultat net récurrent de 6%

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant