Gecina relève son objectif de cessions à 850 millions d'euros

le
0
GECINA CONFIRME SON OBJECTIF DE STABILITÉ DE SON RÉSULTAT
GECINA CONFIRME SON OBJECTIF DE STABILITÉ DE SON RÉSULTAT

PARIS (Reuters) - Gecina a relevé mardi son objectif de cessions d'actifs pour cette année à 850 millions d'euros, la foncière ayant déjà dépassé à fin juin son programme de vente pour 2013 à la suite de la vente des villages de vacances exploités sous la marque Club Méditerranée.

La foncière a indiqué avoir déjà sécurisé 716 millions d'euros de cessions d'actifs au premier semestre, 665 millions d'euros d'actifs vendus et 51 millions d'euros sous promesse de vente à fin juin, contre un programme de vente de 700 millions d'euros prévu pour 2013.

"On relève notre objectif de cessions à 850 millions d'euros sur l'année compte tenu de la vente des Club Med", a indiqué à Reuters une porte-parole du groupe.

Gecina a annoncé début juillet avoir cédé pour 280 millions d'euros, hors droits, aux Assurances du Crédit mutuel ses 4 villages de vacances exploités sous la marque Club Méditerranée dans le cadre de sa stratégie de recentrage.

Parallèlement à ces cessions, les investissements de Gecina se sont élevés à 328 millions d'euros au 30 juin.

Le groupe immobilier a en revanche confirmé son objectif d'une stabilité de son résultat récurrent net cette année après avoir enregistré une progression de 1,5% de son bénéfice semestriel, portée par une baisse de 3,2% des frais de structure et de 10,3% des frais financiers de la foncière.

La dette nette à fin juin a baissé de 4,4% par rapport à fin 2012, se traduisant par un ratio d'endettement (LTV hors droits) de 39%, en deçà de la limite de 40% que s'est fixée Gecina.

Le groupe a également poursuivi la diversification de sa structure de financement, les ressources provenant des marchés financiers représentant 38% des financements autorisés à fin juin, contre 34% à fin 2012.

Le résultat récurrent net est ressorti à 167,4 millions d'euros à fin juin, intégrant le paiement de la taxe de 3% sur les dividendes distribués au-delà de l'obligation SIIC. Retraité du paiement de cette taxe, la hausse du résultat récurrent net aurait été de +3%.

Les loyers ont, eux, reculé de 2,8% à périmètre courant au premier semestre (+3,5% à périmètre comparable), plombés notamment par la baisse de 15% des loyers du patrimoine résidentiel liée aux cessions réalisées en 2012 et 2013.

L'action Gecina a clôturé lundi à 92,80 euros (+0,76%), portant la capitalisation boursière du groupe à 5,8 milliards d'euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant