GECINA relève sa prévision de bénéfice net 2016

le
0

(AOF) - Gecina a vu son bénéfice net récurrent part du groupe progresser de 2,9% au troisième trimestre à 273 millions d'euros, bénéficiant non seulement des loyers générés par les acquisitions réalisées durant l’été 2015 (notamment les immeubles T1&B à La Défense et le siège actuel de PSA dans le QCA parisien), mais aussi de la poursuite de l’optimisation des charges financières.

Ce résultat reflète également la poursuite du programme de cessions d'actifs non stratégiques, et notamment la finalisation de la vente du portefeuille de santé du Groupe le 1er juillet 2016, ainsi que l'arbitrage de certains actifs de bureaux essentiellement au cours du premier semestre 2016.

Ces facteurs ont permis au bénéfice net de la foncière de résister à la baisse de 2,6% de son excédent brut d'exploitation à 345,3 millions d'euros. Enfin, ses loyers bruts ont reculé de 1,3% à 419,2 millions.

Dans le prolongement d'une année 2015 exceptionnelle pour Gecina en matière de rotation du portefeuille, le groupe conserve son approche opportuniste en matière d'investissements, de cessions et de mises en restructuration. Depuis le début de l'année, Gecina a ainsi sécurisé plus de 314 millions d'euros d'investissements nouveaux au travers d'immeubles à restructurer ou à développer et qui contribueront aux revenus locatifs du groupe d'ici 2018-2019.

En parallèle, outre la cession de son portefeuille de santé finalisée le 1er juillet 2016 Gecina a réalisé 507 millions d'euros de cessions d'actifs tertiaires et résidentiels non stratégiques avec 15% de prime sur les expertises. Enfin, afin de maximiser l'extraction de valeur du patrimoine du groupe, et la croissance du résultat à moyen terme, Gecina a profité du départ de locataires sur des immeubles à fort potentiel de création de valeur pour lancer deux nouveaux programmes de restructuration à Levallois et à Paris.

En conséquence le pipeline de Gecina est porté à 3,7 milliards d'euros, dont 1,2 milliard sur des projets sont déjà engagés qui devraient générer près de 80 millions d'euros de loyers annualisés grâce à des livraisons attendues principalement en 2018.

Sur la base des résultats obtenus au troisième trimestre et malgré le volume de cessions déjà sécurisé depuis le début de l'année, Gecina relève son ambition de croissance du résultat récurrent net sur 2016, estimant maintenant que celle-ci devrait être proche de +7% hors effet de la cession du portefeuille de santé. En intégrant l'effet de la cession de la santé, finalisée au début du troisième trimestre, le résultat récurrent net publié devrait être stable sur 2016.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant