Gecina: confirme qu'il n'entend pas surenchérir sur lui-même

le
0

(CercleFinance.com) - Hier, le groupe Gecina a réaffirmé qu'il n'a pas l'intention de relever son offre quant à une autre 'SIIC' de bureaux parisienne, Foncière de Paris, sur laquelle il est de toute façon déjà le mieux-disant. Et ce alors que l'AG extraordinaire (AGE) des actionnaires de Gecina à ce sujet se tiendra demain.

Pour mémoire, Eurosic et Gecina se disputent Foncière de Paris par des OPA comprenant, en cash, une composante à 136 euros dans le premier cas, et à 150 euros dans le second.

Hier, Gecina a donc salué les 'très bons résultats semestriels publiés le 21 juillet 2016 par Foncière de Paris, qui font notamment ressortir un ANR triple net EPRA à 133,1 euros, en hausse de 5% par rapport à fin 2015 (dividende détaché).'

Le groupe estime que ces comptes 'confortent Gecina dans sa stratégie de repositionnement autour du bureau parisien et viennent une nouvelle fois confirmer le bien-fondé du projet de rapprochement entre Gecina et Foncière de Paris. L'offre de Gecina propose ainsi notamment une prime en numéraire de 13% sur le nouvel ANR publié contre seulement 2% pour celle d'Eurosic', tacle Gecina.

Bref, le conseil d'administration de Gecina 'confirme qu'il n'y a pas matière à surenchère, son offre ayant été reconnue comme mieux-disante par les membres du conseil de surveillance de Foncière de Paris qui ne sont pas en situation de conflit d'intérêts. Il s'engage ainsi à limiter l'utilisation de la première résolution proposée à l'assemblée générale du 27 juillet 2016 à hauteur de 100.350.000 euros de valeur nominale, soit le montant maximum nécessaire pour rémunérer les branches actions et OSRA de son offre sur Foncière de Paris. '

Prochain rendez-vous : l'AG extraordinaire des actionnaires de Gecina au sujet de l'offre sur Foncière de Paris, qui se réunira demain 27 juillet.

Rappelons que la semaine dernière, le cabinet Gouvernance en Action de Fabrice Rémon, fondateur du 'proxy advisor' Deminor depuis revendu au grand nom du secteur ISS, avait estimé que les conditions de la levée de fonds envisagée par Gecina pour financer partiellement l'opération s'apparentait à un 'chèque en blanc'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant