Gecina: ajoute un volet à son OPA sur Foncière de Paris.

le
0

(CercleFinance.com) - L'intérêt de Gecina pour une autre SIIC parisienne de bureaux, Foncière de Paris (FDPA), ne se dément pas. Hier, Gecina a annoncé l'amendement de son projet sur FDPA afin de tenter de l'emporter sur une concurrente, Eurosic. En plus des offres en espèces (à 150 euros) et en titres (6 actions Gecina contre 5 FDPA), Gecina veut proposer une troisième possibilité aux porteurs de titres FDPA, qui pourront échanger leurs titres contre des obligations subordonnées remboursables en actions (OSRA).

Rappel des épisodes précédentes : Eurosic, grand nom des bureaux parisiens, mène une OPA mixte (et recommandée) sur Foncière de Paris (FDPA) comprenant 136 euros par action en cash (dividende détaché) et/ou une offre en titres. Puis Gecina, autre foncière axée sur les bureaux parisiens dont la taille est nettement plus imposante, a annoncé un projet (plus hostile) à 150 euros par action FDPA en cash, doublé lui aussi d'une offre en titres.

Par la suite, Eurosic et Gecina ont confirmé les termes de leurs offres respectives, campant sur leurs positions. Sachant qu'en dépit de conditions financières moins avantageuses a priori, Eurosic a déjà racheté les 26,6% de FDPA précédemment détenus par Allianz et Generali. Puis que d'autres actionnaires, le groupement de mutuelles Covéa (26,6% du capital de FDPA) et la SCI La Tricogne (5,8% de FDPA), ont annoncé avoir opté pour l'offre d'Eurosic.

En Bourse, l'action Foncière de Paris, qui s'est un temps maintenue vers 143 euros, soit la moyenne des offres en cash d'Eurosic et de Gecina, est maintenant retombée à 139,3 euros. Soit plus près de l'offre du premier que celle, pourtant mieux disante, du second.

C'est dans ce contexte que Gecina a décidé hier d'amender son offre : “afin de répondre aux préoccupations exprimées par une partie des actionnaires de Foncière de Paris, Gecina (...) ajoute une branche supplémentaire à son projet d'offre publique” en ajoutant “une troisième possibilité”.

'Ils auront désormais la faculté d'apporter leurs actions Foncière de Paris à une offre publique d'échange contre des obligations subordonnées remboursables en actions 'OSRA' Gecina', indique la SIIC, à raison de 23 OSRA Gecina nouvelles (émises à 117,66 euros l'unité) pour 20 actions Foncière de Paris.Ces OSRA 'seront remboursées en actions nouvelles Gecina et offriront pendant 7 ans un rendement de 5,5%.'

'Compte tenu des parités d'échange respectives, cette nouvelle branche offre une rémunération annuelle sécurisée supérieure de 8% à la branche OSRA d'Eurosic', calcule Gecina.

“Les détenteurs d'OSRA Foncière de Paris se verront de la même façon proposer un choix supplémentaire, celui d'apporter leurs OSRA à une offre publique mixte contre des OSRA Gecina et un paiement en numéraire, sur la base de 207 OSRA Gecina et 1 954,60 euros pour 140 OSRA Foncière de Paris”, ajoute encore Gecina.

Du côté du calendrier, on attend toujours l'avis motivé du conseil de surveillance de Foncière de Paris sur l'offre de Gecina.

De son côté, Gecina avait convoqué une AGE de ses actionnaires à ce sujet le 29 juin mais compte tenu de l'amendement annoncé hier, l'assemblée sera reportée à une date pour l'heure non précisée.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant