Geagea rallie la candidature d'Aoun à la présidence du Liban

le
0
 (Actualisé après officialisation par Samir Geagea) 
    BEYROUTH, 18 janvier (Reuters) - Samir Geagea, figure 
politique de la communauté chrétienne libanaise, a annoncé lundi 
qu'il apportait son soutien à la candidature de Michel Aoun à la 
présidence du Liban.     
    Les deux hommes sont pourtant rivaux. En soutenant la 
candidature d'Aoun, allié au Hezbollah chiite, le chef du Parti 
des forces libanaises rompt avec ses alliés de la Coalition du 
14 mars, soutenue par l'Arabie saoudite. Mais il les a appelés à 
le suivre derrière Aoun. 
    La présidence libanaise, que la constitution réserve à un 
chrétien maronite quand le poste de Premier ministre échoit à un 
sunnite et la présidence du Parlement à un chiite, est vacante 
depuis vingt mois. 
    Il revient aux députés d'élire le président. 
    Geagea a parallèlement plaidé pour une réforme de la loi 
électorale encadrant les législatives. 
    La décision de Geagea accroît les chances d'Aoun mais ne lui 
garantit pas la victoire. Mi-décembre, Soleimane Frangié, qui 
fut ministre dans plusieurs gouvernements, s'est déjà porté 
candidat à la présidence. (voir  ID:nL8N1471KH ) 
 
 (Mariam Karouny et Tom Perry; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant