GE: jusqu'à 6500 suppressions de postes prévues en Europe.

le
0

(CercleFinance.com) - GE a confirmé mercredi son intention de supprimer jusqu'à 6500 postes en Europe dans le cadre d'un plan de réorganisation devant toucher les anciennes activités d'énergie d'Alstom.

En France, le périmètre devrait être affecté à hauteur de 765 suppressions de postes, en particulier sur le site de Levallois-Perret qui abritait l'ancien siège social d'Alstom Power et Grid.

En parallèle, le groupe américain a réitéré son engagement pris auprès du gouvernement français consistant à créer 1000 emplois nets supplémentaires d'ici à trois ans.

'Le principe est que tout emploi impacté devra être remplacé', a expliqué à Cercle Finance un porte-parole du géant industriel.

'Notre objectif reste de compter 15.000 salariés en France à la fin 2018', a précisé le porte-parole, rappelant que le groupe emploie aujourd'hui 14.000 personnes dans l'Hexagone.

Les négociations avec les partenaires sociaux doivent démarrer aujourd'hui et se poursuivre jusqu'à l'été.

En tenant comptes des reclassements et des départs, GE estime qu'il lui faudra recruter quelque 3700 personnes au cours des trois ans à venir afin de tenir son objectif de 1000 emplois nets créés.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant