GE discute avec Electrolux de la vente de son électroménager

le
0

NEW YORK/STOCKHOLM, 14 août (Reuters) - General Electric GE.N est en discussions avec le groupe suédois Electrolux ELUXb.ST ainsi que d'autres interlocuteurs en vue de la cession de sa division d'électroménager, a annoncé le groupe suédois jeudi. Cette branche, qui regroupe les marques GE Monogram, GE Cafe et Hotpoint, pourrait valoir entre deux et 2,5 milliards de dollars (de 1,49 milliard à 1,87 milliard d'euros), ont précisé des sources proches du dossier. Le conglomérat industriel américain veut vendre sa division d'électroménager dans le cadre de la stratégie définie par Jeffrey Immelt, directeur général du groupe, consistant à allouer les ressources disponibles aux activités offrant les meilleures perspectives de croissance. Bloomberg a rapporté plus tôt que cette division avait non seulement suscité l'intérêt d'Electrolux mais aussi celui de Quirky, un distributeur de produits grand public. Electrolux précise dans un bref communiqué qu'aucun accord n'a été conclu à ce stade et que rien ne garantit que les discussions aboutiront. Personne n'était disponible chez General Electric pour réagir à l'information. A la Bourse de Stockholm, le titre Electrolux affichait en fin de séance une hausse de 2,19% à 172,50 couronnes, faisant mieux que l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux produits de consommation courante et de luxe .SXQP (+0,56%). A Wall Street, l'action General Electric progressait de 0,23% alors que le Dow Jones avançait de 0,22%. (Christine Murray et Soyoung Kim, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant