GE-Alstom: la décision de l'UE reportée en septembre

le
2
Une turbine produite par General Electric rejoint le site Alstom de Belfort, le 29 juin 2015. (© S. Bozon / AFP)
Une turbine produite par General Electric rejoint le site Alstom de Belfort, le 29 juin 2015. (© S. Bozon / AFP)

Il faut laisser le temps au temps. La Commission européenne pourrait faire sienne l'adage de François Mitterrand. Elle va reporter au 11 septembre sa décision sur le rachat du pôle énergie d’Alstom par General Electric.

Cette décision a été prise hier alors que le conglomérat américain a soumis les concessions qu'il était prêt à faire pour mener à bout la transaction juste avant l'expiration du délai.

La Commission, gendarme de la concurrence en Europe, s'était donnée comme date butoir le 21 août pour se prononcer sur cette opération à 12 milliards d'euros déjà approuvée par le gouvernement français et les conseils d'administration des deux entreprises.

Bloc "A lire aussi"

Malgré ce report, le géant américain serait toujours déterminé à finaliser le rapprochement cette année. «GE confirme qu'il a soumis ses remèdes à la Commission européenne en lien avec la transaction GE-Alstom», a écrit dans un courriel à l'AFP un porte-parole, Seth Martin. Ces concessions «répondent aux craintes de la Commission tout en préservant en même temps la valeur stratégique et économique de l'opération».

Le PDG Jeffrey Immelt devrait les détailler lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe vendredi, selon une autre source.

Le précédent Honeywell

En février

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6850350 le vendredi 17 juil 2015 à 11:45

    Juste de quoi dégoutter un peu plus les investisseurs.

  • M7505818 le vendredi 17 juil 2015 à 11:16

    C'est se moquer du monde...