GDF Suez : une perte de 9,7 milliards d'euros en 2013

le
0
GDF Suez : une perte de 9,7 milliards d'euros en 2013
GDF Suez : une perte de 9,7 milliards d'euros en 2013

(lerevenu.com) - L'action grimpe d'environ 6% en Bourse (voir cours GDF Suez) alors que les dirigeants ont passé dans les comptes une dépréciation massive voisine de 15 milliards d'euros. L'impact sur le résultat net est considérable. La perte nette atteint 9,74 milliards d'euros pour l'exercice écoulé.

Cette opération vérité a essentiellement porté sur la branche Energie Europe. La profitabilité des centrales thermiques de GDF Suez a été amputée par la baisse des prix de l'énergie et l'augmentation des prix du gaz. Jugeant cette situation durable, les dirigeants se sont résolus à déprécier ces actifs.

Cependant, la performance opérationnelle du groupe est en ligne avec les objectifs annoncés par les dirigeants. L'excédent brut d'exploitation 2013 s'inscrit à 13,4 milliards d'euros en baisse de 5,7% à données comparables et hors impacts favorable du climat et des tarifs régulés du gaz.

Sur la période, le résultat opérationnel courant se replie de 13,8%, à 7,24 milliards d'euros. Tandis que le bénéfice net courant chute de 10,1%, à 3,44 milliards d'euros. Le bénéfice net courant par action atteint 1,46 euro contre 1,69 euro en 2012.

Comme promis, les dirigeants ont maintenu le dividende à 1,50 euro payable en numéraire. Un tour de force rendu possible grâce à la réduction de l'endettement net et à un flux de trésorerie libre de 7,5 milliards d'euros.

Néanmoins, cette politique de distribution n'étant pas soutenable

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant