GDF Suez numéro deux mondial de l'électricité

le
0
Le rachat du britannique International Power a été approuvé jeudi par ses actionnaires. L'opération donne naissance à un groupe énergétique très puissant en Amérique et au Moyen-Orient.

«La plus importante opération de fusion-acquisition en Europe en 2010, tous secteurs confondus.» Gérard Mestrallet, le PDG de GDF Suez, ne cachait pas sa satisfaction, jeudi, après l'assemblée générale d'International Power, qui a autorisé - à plus de 99 % - le rachat de l'électricien britannique. Cette opération, qui doit encore recueillir l'approbation des autorités de la concurrence, fait de GDF Suez un géant de l'énergie et de l'environnement, avec plus de 84 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Le groupe franco-belge, qui hisse son parc de production à 107.000 mégawatts (MW) installés, plus 25.000 MW en projet, va également doubler de taille à l'international. Il devance à la fois l'allemand E.ON et l'italien Enel, deux autres poids lourds du secteur, et devrait talonner EDF, le numéro un mondial qui dispose actuellement de 136.300 MW.

«Nous allons disposer en particulier d'une plate-forme unique de développement dans les marchés en forte croissan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant